Cybergun en guerre contre la contrefaçon

19
Nov
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Cybergun, qui commercialise des répliques sous licence officielle Colt, AK47 et Smith & Wesson, vient de gagner un procès contre un revendeur français ayant distribué des répliques cheap portant ces marques.

C’est gros coup dur pour la personne concernée, avec six mois d’emprisonnement ferme et plus de 170 000€ en amendes et dommages et intérêts. Les nombreux magasins français revendant des contrefaçons cheaps savent désormais à quoi s’en tenir …

Via Airsoft Project & Cybergun

Tags , , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

44 réactions sur “Cybergun en guerre contre la contrefaçon”

#1 Répondre à ce commentaire

Khornu

Ce qu’il faut comprendre là dedans, la principale victime ici (en plus du revendeur) : Ce sont les Airsofteurs Français, car les prix et les produits proposés par Cybergun sont tout simplement abusifs.

Je rappel que ce qu’ils vendent sous leur marque sont :

– pour les GBB et NBB la pluspart du temps du KWC (marque hautement médiocre qui essaye de percer).
– pour les AEG, du cheap chinois avec un nouvel emballage estampillé (dans ce mot il y a « pillé » qui colle assez bien à leur politique) Cybergun au prix d’un haut de gamme (je vous laisse faire le calcul de la différence empochée).

Pour les chauvins qui achètes Cybergun en pensant acheter français, ils l’ont dans l’os, et pour les autres qui n’osent pas acheter à l’étranger, osez, vous n’y serez que gagnant …

Leur politique est de tenter de garder la main mise sur le marché français de l’airsoft pour pratiquer les prix qu’ils veulent et sans concurrence.

#2 Répondre à ce commentaire

Ben Logan

Tout à fait d’accord, ce sont les plus gros escrocs que la france n’a jamais connu en matière d’airsoft, d’ailleurs leurs salon du tir de loisir c pareil un gros attrape nigo. 7euros l’entrée pour accédé à des magasins.

#3 Répondre à ce commentaire

PieR.

Salut à tous, ça serait fair-play de préciser « vu sur Airsoft Project » lorsque nous sommes les seuls à en parler…
car régulièrement nous trouvons aussi de l’info ici et nous le précisons !!!

D’autant plus qu’aujourd’hui il y a une news sur le calendrier Airsoft Dreams de Cybergun, et que si vous êtiez allé sur le site de cybergun vous aurez vu la news bien plus tôt…

Bref on est pas là pour ce tirer dans les pattes non plus !

Merci d’avance,

PieR.

#4 Répondre à ce commentaire

Alex

t’a lu tout jusqu’en bas?^^

#5 Répondre à ce commentaire

PieR.

Ha yes ça c’est du fair-play, autant pour moi, c’est rare sur le net ! Merci Nico

#6 Répondre à ce commentaire

OSIRIS

Les info c’est fait pour être propager pour le bien de tous peu importe la provenance.
PieR. tu veux quoi une médaille…..

#7 Répondre à ce commentaire

Vassili

Pfff c’est vraiment honteux… Certes la loi est avec Cyberprout, mais le seul but de l’opération est de pouvoir continuer à revendre les MEMES aeg repackés, en doublant le prix au passage. Je suis sur le cul… et je pense que les shops d’airsoft aussi :/ Le cheap représente les 3/4 de leurs ventes et la plupart est de la contrefaçon…

#8 Répondre à ce commentaire

mondaybird

Prison ferme ? J’ai un gros doute là.

#9 Répondre à ce commentaire

mondaybird

ah ok c’est marqué, mouais c’est étrange.

#10 Répondre à ce commentaire

PieR.

@OSIRIS :

En effet l’information, aussi importante soit-elle est faite pour être partagée, seulement tout comme Nico d’airsoftnews nous passons des heures quotidiennement à scruter tous les sites d’airsoft pour pouvoir partager les informations, et ce bénévolement.

Mentionner une source c’est remercier le travail des autres. Bien à toi,
PieR.

#11 Répondre à ce commentaire

Mama

Cybergun sont les vrais pirates ! Le cheap c’est de la copie, donc de la contrefaçon. Ils achètent de la contrefaçon et la revendent légalement.
Marui (exemple) paye une licence pour pouvoir répliquer des armes. WELL non. Cybergun achète du WELL qu’ils modifient légèrement (en mal, avec un bax pourri par exemple), repackent et revendent LEGALEMENT parce qu’ILS ONT ACHETE LE DROIT DE VENDRE (et non de fabriquer) des répliques de Colt à Colt, de Smith & Wesson à Smith & Wesson… Comment est-ce possible ? Parce qu’en Chine la contrefaçon n’est pour ainsi dire pas reconnue.
Le fabricants d’armes ont accordé une licence exclusive de distribution à des gens immoraux. Si Cybergun distribuait du Marui je ne dirais rien, mais là ils revendent du cheap au prix de la grande marque, ce qui est inacceptable. Qui achète du Cybergun achète du cheap. C’est son choix. Mais il achète du cheap à prix d’or.
BOYCOTTEZ CYBERGUN ! N’ACHETEZ RIEN CHEZ EUX, NI BILLES NI GAZ NI REPLIQUES même si c’est pratique.

#12 Répondre à ce commentaire

onoez

On en aura lu des bêtises de « juristes » en herbe…

#13 Répondre à ce commentaire

Nico

@Pierre: Pas de soucis! C’est en effet naturel de citer une source, et j’avoue que je ne scrute pas spécialement les news sur Cybergun :p Pour le calendrier, je l’avais vu sur begadi ( et avant vous ^^ ).

#14 Répondre à ce commentaire

Fe4r

Cybergun=profit maximum, on est bien loin de l’esprit airsoft…

#15 Répondre à ce commentaire

V@$$!L!

MOUAHAHAHAH ! alors là c’est risible pour quelqu’un comme moi qui est en train de finir ses études de droit !

Le pseudo-extrait de jugement dit que la décision est définitive : M. cybergun, on aurait dû vous informer que toute décision de TGI (tribunal de grande instance) est susceptible d’appel, donc non définitive tant que le délai de « protestation » pour simplifier n’est pas écoulé.

Du reste, nul besoin de s’étendre sur la daube qu’est cybergun en termes de qualité des produits et sur le fait qu’à cause d’eux, nous les airsofteurs sommes contraints de raquer des droits ridicules ou des repack honteux de marques cheap pour faire tourner une entreprise fondée sur l’abus!

#16 Répondre à ce commentaire

Vassili

@Mon homonyme: Mais si Cybergun utilise « jugement définitif », c’est peut-être que le délai de protestation est écoulé ; et que le shop n’a pas fait appel? Aucune date n’est indiquée :/
(je dis ça comme ça hein je suis pas juriste^^)

#17 Répondre à ce commentaire

PieR.

Pour une fois je vais défendre un peu Cybergun,

m’étant penché sur le sujet auprès de grands distributeurs Européens (notamment pour éviter de prendre des risques sur le contenu publié sur Airsoft Project) sur le point suivant :

Pourquoi leurs prix sont cher ?

1) Comme toute société Française il faut savoir que 50 % de leurs revenus partent dans les caisses de l’état.

2) Les licences (obligatoires sur le territoires Français, pour toute réplique d’arme, sac à main, et autre) coûtent très très cher.

3) Les modèles de Cybergun ne sont pas tous repackés, ce sont les chinois qui les détournent sous des noms cheap très célèbre.

4) Le matériel doit être garanti, et comme c’est fait par des chinois le matos n’est pas toujours fiable.

5) Cybergun c’est beaucoup d’employés en France, qui comme on est en France coûtent cher aussi.

Sans parler de la crise financière qui fait monter les prix…

Le cheap c’est pas cher, car c’est le prix payé sans intermédiaire, sans garantie, sans la logistique que peut avoir une société de distribution, sans licence et j’en passe…

#18 Répondre à ce commentaire

Jack NUMBER

hé bien !
ce billet fait parler de lui ^^

il faut dire que CyberGun abuse en effet….
et la peine est lourde !
une peine exemplaire que que cybergun s’empresse de montré…..
punition et humiliation…

#19 Répondre à ce commentaire

Gotcha

Bonjour à tous.

Moi j’ai une question… quelqu’un peut-il confirmer ce torchon ?
Non parce que dire que « Cybergun c’est les plus fort » c’est facile (surtout venant de l’intéressé lol) mais un journaliste (que je ne suis pas) ira s’empresser de vérifier l’information qu’il publie.

Aussi, Messieurs les « newers », apportez nous ne serait-ce qu’un extrait du jugement et là ce sera crédible.
Là moi ce que je vois c’est un coup maître de Cuber_machin pour effrayer tout le monde.

Cordialement.

#20 Répondre à ce commentaire

Nico

Je ne me prétends aucunement journaliste 😉
Apparemment les jugements ne sont pas consultables en ligne, et le tribunal de Marseille ça fait un peu loin de Nantes…

#21 Répondre à ce commentaire

Jewok

@ PieR :

Oui, d’accord, mais j’aimerais bien comprendre une chose. Quand j’achète du cheap à l’étranger, je vois une sacrée différence de prix. de 4 à 5 fois la différence, au moins, genre entre du CYMA et du Marui.
Pourquoi je ne retrouve pas une telle différence après repackage en France? Un produit Cyberprout sera souvent presque aussi chère qu’un produit Marui. Alors oui, coût de repackage et cie, mais ça reste de la merde. Vendre de la merde au prix de la qualité, j’appelle ça de l’escroquerie.

Sinon, ça me fait quand même bien rire tout ça, puisque Cyberprout vend les mêmes répliques dans le fond. Vu que ces répliques sont des copies de Marui par exemple, ces derniers peuvent pas leur en foutre bien profond? Je veu dire, C’est un peu comme si Cyberprout « recelais » du Marui. En revandant des répliques « volées » à Marui, ils sont coupables, moralement parlant en tout cas. Dommage que le coté moral et le coté juridique n’aillent pas ensembles …

#22 Répondre à ce commentaire

Mama

@ Pier : et non, parce que justement, là où Cybergun profite du système, c’est que Marui (par exemple) a acheté le droit de concevoir fabriquer les répliques alors que Cybergun a juste acheté celui de les distribuer (les vendre).
Eux ils veulent se faire le maximum de marge, donc ils achètent le plus bas prix possible et le revendent le plus haut possible.
En Chine, là où sont fabriqué la majorité des répliques, la contrefaçon n’est pas reconnue comme chez nous. en pratique très peu. Voilà pourquoi il y a tant de marques cheap, c’est parce qu’elles ne risquent rien, même si à la base c’est ni plus ni moins que de la contrefaçon.
Donc Cybergun achète plein de répliques cheap, paye pour avoir des modifs (le BAX, la boîte avec son logo, des marquages différents…) et le tour est joué. Ils ont acheté sans problème de la contrefaçon et comme ils ont le droit de vendre les marques Colt, Mauser, SigSauer… vu qu’ils ont acheté les licences c’est gagné.
Et avec les licences, ils ont aussi acheté l’exclusivité de la distribution de ces marques en France, autrement dit acheter et vendre du cheap ou de la grande marque hors du réseau Cybergun est interdit en France, étant assimilé à de la contrefaçon.

#23 Répondre à ce commentaire

Mama

ERREUR : mon précédent message (juste au dessus) était une réponse à Jewok et non à Pier.

#24 Répondre à ce commentaire

PieR.

@ Gotcha :

Comment pense que ce jugement est faux ? Société côté en bourse, leur répliques sont vendues dans des supermarchés Américains etc…

Ceci pourrait te prouver que c’est pas le genre de Cybergun que de mettre des bétises sur leur site : http://mediaplan.ovh.net/~cybergun/pdf-jpg/doc/rapportannuel2007CYBERGUN.pdf

#25 Répondre à ce commentaire

Gotcha

@PieR:

Je dis que ce papier est présumé faux tant que je n’aurais pas la preuve du contraire. C’est facile de faire de la publicité mensongère. Crois-tu que c’est la première fois qu’une entreprise ait recours à cette technique ?!
Cyber_machin n’est pas que Française, c’est une société aux ramifications complexes et tentaculaires dans plusieurs pays.
Par exemple: à Taïwan Cyber_machin à fait condamner un fabricant de répliques ! Et pourtant c’est à Taïwan !!! Tous ça grâce à leurs licences !
Moi ce que je vois c’est une image jpg sur laquelle Cyber_machin dissuade les boutiques qui ne rentrent pas dans leur jeux. C’est de bonne guerre.

Si effectivement, il y a bien eu un procès à Marseille où Cyber_machin à gagné, alors mea culpa. J’ai cherché des informations à ce sujet et je n’ai rien, nada, niet.

Je n’irai pas me jetter dans la gueule du loup pour demander une copie du jugement ^_^
Je suis critique, voilà.

Vois aussi, gardez un oeil critique sur l’information que l’on vous donne. Ne gobez pas tout !

Cordialement.

#26 Répondre à ce commentaire

fredy

quite à acheter du cheap autant le faire a hong kong directement.
vive la mondialisation

#27 Répondre à ce commentaire

onoez

On va se renseigner au TGI de marseille 🙂

#28 Répondre à ce commentaire

mushroom

de toute façon cybergun agit dans le sens des lois et tant qu’ils font comme ça ont n’as rien a dire comme ils le disent eux-même ils ne compte pas sur l’airsofteur moyen ni les anciens mais sur tous ceux qui rejoignent la communauté.

de plus ces licences leur permettent d’éliminer tout nouveau magasin qui tente de vendre des produits non cybergun et ce en toute légalité : mais ou est le droit a la concurrence, ben si tu achète la licence ça deviens légal si tu n’en as pas c’est de la vente de contrefaçon, et a un niveau aussi bas qu’un petit magasin de ville ou netshop tu prend du cybergun ou tu coule (les licences n’étant pas gratuites…)

bref cybergun s’est bien installé dans une suprématie de vente mondiale et plus leur société se portera bien plus les problèmes avec le cheap arriveront. ce n’est qu’un début!

cybergun des lâches peut être mais au moins des lâches en accord avec les lois!

#29 Répondre à ce commentaire

F-T

Petite annecdote:
Un jour de 2001, j’ai eu la chance de rencontrer un des démarcheurs/propriétaires de Cybergun (à l’époque ce n’été qu »une petite entreprise et LE distributeur le plus connu en France). Il m’a expliqué le systéme des licences et m’a dit que COLT, S&W, Glock, SIG et FAMAS (la Direction Générale de l’Armement) étaient les seuls entreprises qui accordaient les licences de fabrication et de revente. Je ne me souvien pas des montants mais les sommes restent trés (trop?!) importantes.
Il m’a donné en exemple le cas d’un contenaire entier de répliques de MARUI saisi par les douanes à Calais pour en détruire les répliques des models H&K et Kalashnikov [ Je ne vous dit pas la crise que j’ai fait en entandant celà].
3 ou 5 ans plus tard, je lis dans un magazine que Cybergun achète à M. Andreï Kalashnikov, les droits de fabrication et de vente de tous ses models d’AK47 et 74. C’est un comble quant on sait que le pauvre homme n’a jamais reçus un copec en 50 de bons et loyaux services dans son pays, l’URSS (devenue la Fédération de Russie en 92). Quelques mois plus tard, l’entreprise rentrai en bourse. Mais ils n’ont toujours pas de licence pour H&K 😛 !

Aprés mon avis… je le garde 😀

#30 Répondre à ce commentaire

Franz

Je lis tous ceci et je me pose juste une question critique simple.
Une décision de justice ne ressemble PAS a ceci.
On ne connais même pas la personne qui a été accusé.
http://www.legalis.net/jurisprudence-decision.php3?id_article=2253
ceci est un exemple.
Bref ça colle pas. Pour le reste vous croyez ce que vous voulez.

#31 Répondre à ce commentaire

Gotcha

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi je sens de plus en plus le coup fumeux…
Je viens de téléphoner au TGI et devinez quoi… Cybergun est inconnu dans leurs ordinateurs !!!

#32 Répondre à ce commentaire

Franc

1) Comme toute société Française il faut savoir que 50 % de leurs revenus partent dans les caisses de l’état.

Inexact. C’est l’impot sur les benefices, donc sur l’excedent. Seulement 50% des marges degagées, une fois retirés les couts de focntionnement et autres abatements (salaires des employés par exemple)
C’est tout de suite moins important!

#33 Répondre à ce commentaire

Lordof'

cybergun est enregistré ne france sous l’appellation 3 pylônes
je croit..

#34 Répondre à ce commentaire

badman

Cybergun est une filliales de la societe francaise denommé 3 pylones

a propos des licenses d’utilisation des noms  » colt , smith&wesson, sig sauer etc  »
excepte h&k 3 pylones les possedent pour environ 99 ans
la license H&K n’as pas ete retenue par la societe 3 pylones  » trop chere  » .
voila pourquoi au TGI vous ne l’as trouve pas

#35 Répondre à ce commentaire

fredy

plus ont communiquent avec les nouveaux joueurs sur nos forums respectifs.
moins ils ont de chance de se faire avoir en achetant du cyberguns.
cyberguns ne peut pas controler le contenu de nos forums et les avertissement que l’ont met dedans à l’encontre de cette marque.
vive le boycote 😉

#36 Répondre à ce commentaire

ACM FanBoy

Disons que Cybergun vend surtout aux débutants qui ne conaissent pas encore les bonnes « filières » pour acheter…

#37 Répondre à ce commentaire

Lordof'

et ce sans ce préoccuper de la législation en vigueur sur l’âge de posséder une réplique en France…

#38 Répondre à ce commentaire

ACM FanBoy

Enfin là je pense que les responsables sont surtout les revendeurs ^^

#39 Répondre à ce commentaire

Jack

remarque pour leur rendre l’appareil ça serait marrant que quelqu’un leur fasse un procès pour vente illegale à un mineur.

ça leur fera les pieds tiens!

🙂

#40 Répondre à ce commentaire

alexx

bonsoir! qqun pourrait il me donner l’adresse d’un bon site où je puisse acheter un M4.A1 de marque G&P svp? Pas facile à trouver…ou bien l’adresse d’un magazin sur paris qui en vend.Merci!

#41 Répondre à ce commentaire

alexx avec autonomie (et talent)

http://www.google.fr

#42 Répondre à ce commentaire

st23

Nan mais qu’est-ce que c’est que cette législation ??? Transposez ça à n’importe quel autre domaine et on tombe dans la 4° dimension.
– Les magasin But achètent la licence « CD » à Philipps, plus aucun appareil portant la mention « CD » n’est autorisé en France en dehors des magasins But.
– Jean Prout vient d’acheter la licence exclusive panzani. Plus aucune pâte panzani n’est autorisé à la vente en France, excepté à l’épicerie Prout de Trifouilly-les-ois.

Comme tout débutant, ma première réplique, une cyberprout, une mp40 à 250 euros achetée au seul magasin airsoft de la ville (aucune marque de fabricant sur la boite bien sur, à croire que c’est cyberguigui qui la fabrique).
Initié sur le forum de ma team, quel ne fut pas ma surprise de retrouver ma mp40, de sous marque AGM, à 83$ sur un site de hong kong (soit 65 euros, prix public en magasin, je l’ai acheté pour vérifier bien sur, car les photos sont parfoit trompeuse : rigoureusement identiques, sauf la boite).
Je n’ose même pas imaginer combien cybergag a pu payer le stock au fournisseur (a priori moins de 50 euros, soit 200 euros de différence pour une licence, du personnel et une boite en carton, ça fait cher la boite comme dirait ma grand mère).
Sachant en plus, que cette réplique AGM est une pale copie de la mp40 originale fabriquée par Top. Oui je sais, la copie est légale en Chine, mais l’importer en France est-il légal ? Et si j’allais acheter des copies de tshirt Lacoste en Chine et que je les revende en France, avec une licence Lacoste bien évidement pour rester dans la légalité ?
Bien moi je crois que j’irai en prison.
Alors pourquoi cybervoleur a-t-il le droit exclusif de vendre des répliques non homologuées par Colt avec l’accord de Colt lui même ? Pourquoi peuvent ils vendre en France des copies chinoises de répliques Smith & Wesson, copies sur lesquels S&W aurait refusé de rajouter son logo. Ben eux pas de problème, ça ne les dérange pas de rajouter le logo.
Que je sache lorsqu’on achète une licence, on s’engage à ne pas profiter de la licence pour vendre de pales copies, non ?
A-t-on le droit de vendre du faux Lacoste dans un magasin Lacoste ? Alors pourquoi cybergun a-t-il le droit de vendre du faux Colt et du faux S&W ? Et venir nous faire la morale par dessus le marché ?

#43 Répondre à ce commentaire

Stranger

Tout bêtement parce que, comme dit plus haut, cette « entreprise » est cotée en bourse, donc importante, donc a le droit de se payer des avocats en puisant dans les poches de ses clients inconscients…

Bref, au lieu de continuer longtemps, je vais vous raconter une anecdote que m’a dit un vendeur D UN MAGASIN AFFILIE CYBERCRAP!

« Cybergun a attaqué en justice un marchand d’airsoft », jusque là rien d’extraordinaire. »Ce magasin vendait en effet des répliques à marquages Hop-Up, dont ils prétendent avoir la licence », ce qui est déjà plus gros sachant que « Hop-Up » n’a rien d’une marque.

Le ponpon arrive quand le gars me dit « le représentant ne s’est même pas pointé au procès! »

Du coup, débouté le Cybertruc! Vous imaginez ça? Dire avoir une licence sur le nom d’un système mécanique! Comme si Renault ou Peugeot demandait la licence sur « ABS » ou « Airbag »!

#44 Répondre à ce commentaire

Kaki 92

Un petit up (et pour une fois je rejoins Franz 🙂 bientôt un an après, on ne connait toujours pas le nom du commerçant condamné…

Les commentaires sont fermés sur ce billet.