Article Ouest-France sur l’airsoft

01
Fév
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Les médias traditionnels présentent souvent une vision très étriquée de notre loisir, et l’affaire ne s’améliore pas avec cet article paru lundi dans le quotidien Ouest-France, intitulé «Des copies de vraies armes pour de fausses guerres».

Article Ouest-France sur l'airsoft

Le journaliste a interviewé le responsable ainsi que des clients du magasin Cybergun qui a ouvert ses portes voilà 8 mois à Rennes. Le résultat est plutôt désolant, l’article se limitant à présenter les similitudes entre les répliques et les armes réelles, avec un vocabulaire vraiment inadapté.

Morceaux choisis:

«C’est vrai que j’aime bien les armes» (Client)

«La spécialité de la boutique Cyber-Gun qui s’est implantée, voilà 8 mois, rue du Maréchal-Joffre. Une impressionnante collection d’armes (…) y tapisse les murs.» (Journaliste)

«La réglementation est très stricte pour la vente de ses armes et elle d’ailleurs affichée dans la boutique (…) La justice ne fait pas de différence entre une vraie et une fausse arme.» (Responsable du magasin)

Tant que l’airsoft bénéficiera de ce genre de publicités, il est clair qu’il ne rentrera pas dans le coeur du grand public. Plutôt que d’une interview au sein d’une boutique, nous conseillons plutôt aux médias de s’intéresser à l’ambiance bon enfant et conviviale des terrains d’airsoft !

Pour poursuivre cet article, le forum de la ville de Rennes a ouvert un débat «Armes factices, que pensez-vous de leur vente?», sujet auquel nombre d’associations de la région ont répondu.

L’article en intégralité est disponible sur le site de Ouest-france.

Merci à Olivier.

Tags , , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

14 réactions sur “Article Ouest-France sur l’airsoft”

#1 Répondre à ce commentaire

monsieur connard

Le mieux aurait été encore de ne pas en parler.

#2 Répondre à ce commentaire

SHARK

Oui après on critique l’airsoft et on dit qu’on est sectaire mais bon vue l’incompétence de certains journaliste (et vendeur du magasin car vue la réflexion qu’il fait il ne dois pas être très fut fut)…..

#3 Répondre à ce commentaire

KKU8te

Les vendeurs de Cybergun sont en adéquation avec la réputation de la marque, y a pas à dire … Franchement, aller interviewer un vendeur dans une boutique pour parler d’airsoft, c’est comme interviewer un vendeur de la FNAC pour parler de multimédia :s Enfin, à mon avis, c’est pas tant l’airsoft qui les intéresse, mais plutôt la polémique sur la ressemblance entre vraies armes et répliques : un sujet qui devient une habitude. Heureusement que certains magazines/journaux ont consacré des articles sur la pratique du airsoft comme loisir.

#4 Répondre à ce commentaire

YETI

navrant !!!
a 47 ans j’ ai commencé l’ airsoft en novembre dernier

pourquoi?

j’y ai trouvé des notions disparues ailleurs -convivialité, camaraderie, recontre de gens de tout ages et tout milieux, le tout avec un fair play dans le jeu qui devrait inspier bien d’autres « sports »

moi l’ airsoft je lui dit merci et avec respect

#5 Répondre à ce commentaire

Jack NUMBER

je suis d’accord avec tous vos commentaires !!
on ne va pas faire les éloge de l’airsoft mais c’est un sport très convivial et on bénéficie réellement d’une mauvaise publicité, le paintball est beaucoup plus dangereux et plus douloureux.

la remarque qui me tue le plus : « ha ! donc vous jouez à la gueguerre ».

#6 Répondre à ce commentaire

Vassili

Tssss ils pourraient se renseigner plutôt que de bacler un sujet à ce point..

#7 Répondre à ce commentaire

ivs

+1 YETI tu as tous résumer.

#8 Répondre à ce commentaire

Judic

“ha ! donc vous jouez à la gueguerre”

Moi je réponds oui et avec un grand sourire.

Il vaut toujours mieux être pris pour un grand gamin que pour un frustré qui s’entraîne au Putsch avec sa milice d’extrême-droite.

Non ?

#9 Répondre à ce commentaire

mwu59

avant de tirer de tel conclusion il aurait mieux fait de rentrer en contact avec une assoc
pour lui montrer que nous ne sommes pas des fou de la gâchette

#10 Répondre à ce commentaire

sheeno

Arretons de faire les battus et les non-compris sur terre !!

Oui , nous jouons a la gueguerre , oui nos repliques ont une similitude avec des vrais , mais elle s arrete la . Oui , sur le terrain on ressemble a un regiment de soldat en manoeuvre , et Alors , normal , nous sommes des grands gosses qui s amusons , comme la doctrine du sport , un esprit sein dans un corps sein , on court , rigole . On passe une journée entre amis d un jour ou de toujours , le soir venu , on retrouve sa petite famille et son boulot comme un joueur de foot , tennis ou autre . J invite tout journaliste a venir une journée sur le terrain , lacher son stylo ou camera et de tenir se qu il tenait jadis pour c est 5 ans a noel , une replique d une arme de guerre et refaire des batailles ou la fin se termine toujours bien .

#11 Répondre à ce commentaire

SHARK

+1 Sheeno!!!!

tout à fait raison!

#12 Répondre à ce commentaire

automatic

du vraiment nimporte quoi, on va encore passé pour des pseudo terroriste, para-militaire ou pire

#13 Répondre à ce commentaire

wyzeur

vous attendiez quoi d un magasin cyberproof?? c est pas de l ‘airsoft qu’il vendent mais armes!!! c’est le journaliste qui le dit??!!lol!!

vous vous attendiez a quoi ? être compris!! y a pas un seul journaliste qui a fait un papiers potable sur l’airsoft!

alors entre les boulet qui font n importe quoi dans notre loisir plus les gens qui font la police de l’airsoft on as pas fini!

#14 Répondre à ce commentaire

MadLeMaudiT.

Petit déterrage, pour dire que le vendeur interviewé n’est plus d’actualité. Je m’occupe désormais du SAV, custo / upgrade conseils etc…et mon collegue de la vente. J’ai 10 ans d’airsoft dans les pattes, et même si on vends du cybergun ( qui a tendance à s’améliorer ses derniers temps), au moins on le vends bien 🙂

Si vous avez des pétoires en panne, n’hésitez pas à me les ammener, niveau tarifs atelier on est imbattable.

😉

Mad.

Les commentaires sont fermés sur ce billet.