Redwolf: Review Ares Cheytac M200

15
Mai
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Redwolf vous propose en cette fin de semaine une review du très beau et cher Cheytac M200 sorti récemment chez Arès. Que vaut-il réellement? La réponse par ici, anglophobes s’abstenir !

Ares Cheytac Intervention M200

Tags , , , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

3 réactions sur “Redwolf: Review Ares Cheytac M200”

#1 Répondre à ce commentaire

reaper

un monstre qui coute 1080 € 😀 heuu la bonne blague 😈 elle déchire 👿 vu brievement dans le dernier warsoft 😎 en attente d’une review complete ❗ mais un peu chere 😯 😮 😀

#2 Répondre à ce commentaire

Faust

elle est excellente cette réplique ( reaper , le « monstre » c’est bien dit 😀 ) dommage pour le prix de 1080 euros 🙁 mais si je t’emmenes les pieces qui faut,tu me promet de me faire une putain d’arme 🙂 mdr et géniale la partie d’aujourd’hui mais crevant 😥 )

#3 Répondre à ce commentaire

Thierry

les points négatifs retenus étant donc, cher et faible puissance.
pour la version gaz, pour sûr que ça la fout mal. ceci dit, vu qu’il est également décliné en spring il reste toujours possible de l’upgrader. d’ailleurs à ce propos, il utilise un canon d’AEG ce qui facilite grandement les upgrades.
alors certes,il n’est pas donné, mais n’est-ce pas là le prix à payer pour l’originalité? 🙂

enfin, même si on sait que la limite généralement constatée pour les bolts est de 450fps, il reste tout de même ce qu’ils ont l’humour d’appeler « Intimidation Factor », traduction littérale : facteur d’intimidation, mais que nous traduirions plus par « Impact Psychologique » 😆

Les commentaires sont fermés sur ce billet.