FédéGN: Pétition adressée à la FFTir

25
Déc
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Les sujets sensibles semblent assez récurrents en cette fin d’année, en tout premier lieu la proposition de reclassement de nos répliques en 7ème catégorie, formulée et soutenue par la FFTir. C’est ainsi que la FédéGN ouvre une pétition ouverte à tous les airsofteurs, sous la forme d’une lettre ouverte adressée au président de la FFTir. Rendez-vous sur cette page pour signer cette pétition.

Ceci étant dit, toute l’équipe se joint à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année !

La FédéGN met en ligne et vous propose de signer une pétition à destination des administrateurs, et plus particulièrement du président de la FFTir.

Une pétition de plus pourrez-vous dire. Certes, mais l’actualité chargée concernant notre milieu et les évolutions futures rendent indispensable une mobilisation de tous les… instants sur de nombreux dossiers.

La FFTir a clairement marqué son intention de lancer une « OPA » sur le monde de l’airsoft en demandant le classement en 7 éme catégorie de nos répliques. Bien entendu ce seul classement n’est pas l’objectif final puisque la volonté est d’obliger les airsofteurs à prendre une licence à la FFTir. Les tarifs des licences sont à ce jour de 29 euro pour les plus jeunes, 49 euro pour les adultes. Ce coût s’ajoute bien entendu aux frais d’adhésion à une association (qui devrait très certainement avoir le statut de club de tir).

Outre le changement d’esprit de notre activité, la remise en cause de l’existence de plus de 800 associations cette « OPA » aboutirait à un surcoût financier important pour les joueurs. Ajoutons comme dommage « collatéral » la disparition de nombreux revendeurs ne pouvant (et ne souhaitant pas) s’adapter à un nouveau statut d’armurier.

Cette pétition sera en ligne jusqu’au 24 janvier, date de l’assemblée générale de la FFTir à Boulogne Billancourt.

Des représentants du monde de l’airsoft également licenciés à la FFTir seront présents à cette assemblée générale pour faire part de notre volonté, et de notre incompréhension face à cette « OPA » que nous jugeons hostile.

Lien vers cette pétition : http://www.fedegn.org/tiki-view_tracker.php?trackerId=10

Toute l’équipe de la coordination Airsoft de la FédéGN se joint à moi pour vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année

Alexandre
Coordinateur Airsoft FédéGN

Tags , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

95 réactions sur “FédéGN: Pétition adressée à la FFTir”

#1 Répondre à ce commentaire

Psychos

Je me permet d’inauguré la loooooongue suite de commentaire inutiles/redondant/stupides/peux réfléchit/HS (biffez les mentions inutiles) avec une question : en signant cette pétition, on signe pour quoi exactement? j’ai peut-être sauté une ligne, parce que je ne l’ai pas vu…

Psychos

#2 Répondre à ce commentaire

Dems

Pas mal l’initiative, comme ca la FFTir saura exactement combien de personne touche la modification de la loi, J’adhere et j’ai signer quand même je me dit que si cette pétition, l’intervention de cybergun, les differentes fédérations existantes ou en création ne suffisent pas on créera le collectif « Ni Brute, ni sportif » pour nous defendre 😛

Joyeux noel en attendant 😀

++

#3 Répondre à ce commentaire

vlad

Psychos

Publié le 25 décembre 2009 à 16:14
Je me permet d’inauguré la loooooongue suite de commentaire inutiles/redondant/stupides/peux réfléchit/HS (biffez les mentions inutiles) avec une question : en signant cette pétition, on signe pour quoi exactement? j’ai peut-être sauté une ligne, parce que je ne l’ai pas vu…

Psychos

euh pareil que psychos ?

#4 Répondre à ce commentaire

Laey

Perso de ce que j’ai compris, tu signe si tu ne veux pas :

-Voir ta répliqué fiché chez les flics
-Être obligé de payer une licence (bizzarement aux gens qui lance l’OPA !! on sent presque pas les enjeux commerciaux) a des gens détenant un monopole et ne fournissant aucune infrastucture a ces adérents (a part p-e sur panam…), qui réclame juste des sous de manière dérisoire et disproportionné (salut, on est obligé de déclarer nos réplique et d’être majeur pour en posséder, donc la licence pour jeune ? Une blague ?)
-Voir ton vendeur d’airsoft galérer a passer en Armurier la ou le casto qui vend des choses clairement plus dangereuse pour notre intégrité physique ne sera pas classé comme armurier.

Donc voila, si tu souhaite voir quelque chose aussi beau que ce qu’est la FFF au Football français, avec un fichage policier en prime; ne signe pas.

#5 Répondre à ce commentaire

Psychos

visiblement, tu n’as pas compris la teneur réelle de mon commentaire Laey…tant pis…

#6 Répondre à ce commentaire

Laey

Si, que c’est pas très clair, qu’on sait pas qui lance la petition, contre ou pour quoi.

A partir de la, je pense en aillant résumé comme je l’ai fait, avoir rendu la chose un poil plus clair pour les gens qui n’ont que survolé l’article.

#7 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

En signant cette pétition, vous signez en fait la lettre ouverte à la FFTir que voici:

« Lettre ouverte à Monsieur Germont, Président de la Fédération Française de Tir

Dans le magazine Warsoft de juillet dernier, vous affirmiez ne pas vous intéresser à notre loisir qu’est l’airsoft.

Quelques semaines plus tard, une réunion avec une représentante du ministère de l’Intérieur est organisée à la suite de laquelle une lettre est adressée à ce même ministère.

Revenant sur vos déclarations initiales, vous demandiez la classification des « armes » de plus de 0,5 Joules en 7ème catégorie 2ème paragraphe.

Votre Fédération se vante d’être investie d’une mission sociale.

En proposant le reclassement des répliques de plus de 0,5 Joules, avez-vous pensé aux conséquences pour les dizaines de milliers de joueurs d’ airsoft, ainsi que pour les centaines de salariés de cette industrie en forte croissance ?

L’airsoft n’est pas du tir, pas plus que le tir n’est du jeu de rôle…

Nous, airsofteurs, demandons aujourd’hui à Monsieur Germont de retirer sa demande de modification de la loi et déclarons ne pas vouloir adhérer à la FFTir pour continuer à pratiquer notre loisir. »

Elle sera remise en main propre à M Germont lors de l’AG de la FFTir le 24 janvier 2010

Je reste à votre disposition pour toute question

Alexandre
alexandre@airsoft-events.fr

#8 Répondre à ce commentaire

Billou

Ah bah voilà, j’allais venir copier ça ici. C’est pourtant assez clair, faut lire les choses jusqu’au bout !

#9 Répondre à ce commentaire

vlad

mode boulet [on]

euhhh on fiche comment une replique chez nos amis policiers …..

ps le premier qui me sort le numero de serie je pleure de rire.

mode boulet [off]

avant d’agir reflechir ….
je ne suis pas contre cette enieme petition, par contre eviter de sortir des coquilles enormes laissez ce luxe à la FFtir ou au journaliste…. (fouille merde).

#10 Répondre à ce commentaire

bad

Je trouve que le message n’est pas très clair, mais c’est une bonne initiative.

Si vous souhaitez pratiquer l’airsoft comme d’habitude : SIGNEZ LA

#11 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

C’est quoi le rapport avec la pétition? 😕

#12 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

*Mon message était par rapport au commentaire de Vlad

Sinon pour Bad, la lettre s’adresse au président de la FFTir, elle reprend donc des éléments de ses déclarations et des positions de sa fédé 😉

#13 Répondre à ce commentaire

vlad

Laey

Publié le 25 décembre 2009 à 16:33
Perso de ce que j’ai compris, tu signe si tu ne veux pas :

-Voir ta répliqué fiché chez les flics
-Être obligé de payer une licence (bizzarement aux gens qui lance l’OPA !! on sent presque pas les enjeux commerciaux) a des gens détenant un monopole et ne fournissant aucune infrastucture a ces adérents (a part p-e sur panam…), qui réclame juste des sous de manière dérisoire et disproportionné (salut, on est obligé de déclarer nos réplique et d’être majeur pour en posséder, donc la licence pour jeune ? Une blague ?)
-Voir ton vendeur d’airsoft galérer a passer en Armurier la ou le casto qui vend des choses clairement plus dangereuse pour notre intégrité physique ne sera pas classé comme armurier.

Donc voila, si tu souhaite voir quelque chose aussi beau que ce qu’est la FFF au Football français, avec un fichage policier en prime; ne signe pas.

juste par rapport à ça …..
aprés je ne suis pas contre, le truc etait de savoir ce que nous signons, et accessoirement il n’y a pas que des français qui lisent les post….

#14 Répondre à ce commentaire

edouard

Moi je dit « il faut signer cette petition et en parler à tout le monde »

#15 Répondre à ce commentaire

Vomitoo

Soit disant pour une mission sociale ?

La mission sociale consisterait a faire payer en plus les airsofeurs et a faire mettre clef sous la porte a certains commerce !!!!
Je ne voit pas ou est le social là dedans , je vois plus le contraire du social.

Idem pour le cinéma, sachant que certaines petites boites de tournage et associations de cinéma font appel a des airsofteurs pour leur films , bah ils ne pourront plus non plus.
Si rien est fait les airsofteurs, les commercants , amateurs et certains pros du cinéma sont menacés.

#16 Répondre à ce commentaire

Vomitoo

Si laisse faire la FFT c’est menacé !! Autant pour moi

#17 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Si vous voulez avoir plus de détails sur ce qu’a demandé la FFTir à l’état, allez à ce lien et téléchargez le compte rendu de la réunion entre l’état et la FFTir et le courrier de la FFtir qui s’en est suivi

http://www.fedegn.org/tiki-index.php?page=AirSoft

#18 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

Allez, les amis je vais le dire une 3 000 000 000 ème fois :

LES ARMES DE 7ème CATEGORIE A AIR OU A GAZ ENTRE 2 ET 10 JOULES NE SONT SOUMISES A AUCUNE DECLARATION OU AUTORISATION, LEUR PORT EST LIBRE A L’EXCEPTION DES ARMES « COURTES » ET A CONDITION QU’ELLES NE SOIENT PAS EXPOSEES A LA VUE DU PUBLIC ; ENFIN, NULLE LICENCE N’EST REQUISE POUR S’EN SERVIR DANS UN CADRE PRIVE !!!!!!!!!!

La preuve avec ces liens :

http://documents.webmaestru.net/reglementation/index.htm

http://pagesperso-orange.fr/stadeniortaistir/10.3.loi.html

ex : un lanceur de paintball qui tire à moins de 10 joules est une arme de 7ème catégorie, de même que la plupart des carabines à plomb.

Les auteurs des ces pétitions et autres débats de m***e du même genre devraient vraiment se renseigner sur la législation applicable avant de sortir leurs idioties : la FFTIR veut que nos répliques passent en armes de 7ème catégorie ? Même si c’est vrai (et j’en doute) on s’en moque car rien n’interdit de posséder ces armes, et de jouer à « l’airsoft » (qui est un terme que la loi ne connaît même pas) avec sans la moindre adhésion à une quelconque association en l’état actuel du droit français.

Réveillez vous amis, joueurs : dans le meilleurs des cas, on veut vous faire adhérer à des idées fausses. Dans le pire, on essaye de vous faire peur pour que vous courriez acheter des répliques avant qu’elles ne soient soit disant « reclassées ».

Je serai reconnaissant à quiconque fera suivre les mentions légales de mes liens pour éviter la désinformation/malinformation qui frappe ce sujet !

#19 Répondre à ce commentaire

Psychos

v@$$!l! -> tu tombes bien, vu que la réglementation Française et moi c’est pas trop ça, peux tu me dire si une réplique de 7ème catégorie ne peux-elle pas être déplacée dans la 4ème (ou au dessus) si elle possède un chargeur de plus de X coups et un mode automatique ?

je me pose cette question depuis quelques temps déjà…

parce que, si cela s’avère correct, n’est-il pas déraisonnable de pensé que nombre de répliques (surtout les AEGs) risquent d’êtres classés « plus haut » ?

encore une fois ce sont des suppositions, rien de vérifié…

Psychos

#20 Répondre à ce commentaire

barbouze

je croyait que l’on avait une fédération d’airsoft info ou intox?il serait bien qu’elle se manifeste sur ce sujet au lieu de la fédégn

#21 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

v@$$!l!, avant d’attaquer qui que ce soit et de dire n’importe quoi, va donc vérifier tes infos sur des sites officiels !!!

Voici le lien sur le site d’une préfécture qui résume bien les conditions de détention: http://www.rhone.pref.gouv.fr/web/506-detention-darmes.php

Donc niveau désinformation, t’es plutôt pas mal dans ton genre !!!

#22 Répondre à ce commentaire

Psychos

Une ?

Non, mOsieur, vous en avez non pas une, non pas deux, mais QUATRE en préparation rien que pour vous ! (sans compter la FédéGN et la FFtir, la première n’étant plus depuis longtemps à son stade de fédération et la seconde voulant ramener l’airsoft sous sa coupe)

La FFA, l’AFA, la FFS(1), la FFS(2), la FédéGN, la FFtir….toutes veulent une place au soleil et sont en train de se disputer le gâteau plutôt que de…comment on dit déjà? Ha oui ! se fédérer…

et qui va l’avoir dans le fondement avec ça? les joueurs, bien sur…

#23 Répondre à ce commentaire

Aldra

@ Psychos :

j’ai pas l’impression, car d’apres le premier lien qu’a donné v@$$!l! (http://documents.webmaestru.net/reglementation/index.htm) le seul risque pour qu’une arme à gaz/air soit classé plus haut, il faudrait que cette arme dévelloppe une énergie surpérieure à 10 joules.

or une réplique d’airsoft à plus de 10 joules. . . ben peros j’en ai pas encore vu pour le moment (et heuresement d’ailleurs ^^)

Mais en fait le probleme, ca serait pour les répliques de poing si on passait en 7° catégorie (donc les GBB/AEP) : leur port et leur transport serait interdit, ce qui n’est pas le cas pour les longues.

je dis ca à propos du lien, de ce que j’en ai compris, et je ne pense pas du tout etre une référence en la matière 😉

#24 Répondre à ce commentaire

Psychos

(sans compter la FédéGN et la FFtir, la première n’étant plus depuis longtemps à son stade de fédération et la seconde voulant ramener l’airsoft sous sa coupe)

il faut lire « la première n’étant plus depuis longtemps à son stade de Création  » bien sur 😉

Alexandre : le texte que tu met en lien reprend effectivement la déclaration des armes de 7eme catégorie … la septième catégorie comprend deux classe, les -je cite- « • Armes à air ou à gaz entre 2 et 10 joules  » ne sont pas soumises à déclaration et, si je ne m’abuse, c’est dans cette catégorie que rentreraient nos répliques, non?

Psychos

#25 Répondre à ce commentaire

barbouze

donc il y a aucune fédé,tout çà c’est pour le fric que cela génére

#26 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@ Psychos – ta question est tout à fait pertinente et voici ce que j’en pense en ma qualité d’étudiant en droit.
Quatres arguments me semblent pertinents pour exclure de la 4ème catégorie les répliques d’armes à billes de moins de 10 joules :

– En premier lieu, la 4ème catégorie est intitulée « Armes dites de défense ». Or il serait vraiment osé de soutenir qu’une réplique d’airsoft puisse être assimilée à celà.

– Deuxièmement, la septième catégorie se rapproche de manière bien plus précise d’une réplique d’airsoft, puisque sa seconde partie (non soumise à déclaration) concerne les « armes à air ou à gaz entre 2 et 10 joules » ce qui est plus précis que les énumérations de la 4ème catégorie. Or en droit, la règle spéciale prévaut sur la générale.

– Tertio, La catégorie 4 emploie constamment les termes de « cartouche », « chambre » et autres détails techniques nullement en rapport avec l’airsoft

– Enfin, et là, l’argument est imparable, la 4ème catégorie vise entre autres les « Armes dont le projectile est propulsé par des gaz ou de l’air comprimé classées dans cette catégorie par arrêté conjoint des ministres de la défense et de l’intérieur et des ministres chargés de l’industrie et des douanes ». Donc, a contrario, toutes celles qui ne le seraient pas relèvent d’une autre catégorie, c’est à dire la septième en l’occurrence.

Pour ceux que ça intéresse, voici le décret régissant la classification des armes en France dans sa version actuelle :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C0FDBFB9F44CF9A99FA7F60E05909645.tpdjo14v_2?cidTexte=JORFTEXT000000736335&dateTexte=20000920

Bref, beaucoup d’éléments en l’état actuel du droit permettent de dire qu’on ne risque pas de classer un de nos lanceurs excédant 2 joules en armes de 4ème catégorie. Dès lors, il relèverait de la 7ème qui, au même titre qu’une carabine à plomb, n’exige nulle déclaration ou autorisation pas plus qu’une licence.

PS : j’ai lu dans un des liens ci-dessus le courrier qui aurait été envoyé par la FFtir au ministère de l’intérieur. C’est un ramassis de débilités en droit en tout cas, et à moins que les juristes du ministère soient des demeurés, je ne vois pas comment ils pourraient ne pas le remarquer.

#27 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Je suis d’accord avec toi Psycho, mais si la FFTir a demandé un reclassement en 7ème, c’est pour pouvoir utiliser l’airsoft avec les mineurs, et pour ça il faut passer en paragraphe 1 ou 2, c’est une modif plutôt mineure

Pour la 4ème catégorie, de mémoire il suffit d’un décret pour classer une réplique dans cette catégorie de mémoire, mais je ne suis aps allé vérifier outre mesure ce point.

#28 Répondre à ce commentaire

Psychos

merci d’avoir pris un peut de ton temps pour éclaircir ma lanterne 😉

#29 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Certes les armes faisant moins de 10 joules ne sont pas soumises à déclaration.( 7 éme catégorie &2) C’est le cas effectivement d’une partie des lanceurs de paintball, mais pas de tous qui ont une puissance supérieure à 10 joules…(ce qui est un autre problème)

Ors, par arrêté de 1996 renouvelé en aout 2009, les lanceurs de paintball ayant l’apparence d’une arme de guerre sont classés en 4 éme catégorie (et donc soumis à autorisation, autorisation qui ne peut être obtenue que si l’on détient (entre autre) une licence de tir…

Avant de parler de désinformation, il faut se renseigner sur le sujet en totalité.
Sachant que certains airsofters ne parlent pas de répliques mais de lanceurs
Sachant que nos répliques ont l’apparence d’armes de guerre…

D’autant que les textes cités sont sur la page « airsoft » de la FédéGN (tout en bas):
http://www.fedegn.org/tiki-index.php?page=AirSoft

Faites le calcul vous même si nos répliques passent en7 éme catégorie. Sachant qu’en ces temps de réforme sur la législation sur les armes, si on passe en 7 éme, sait on ou nous serons dans quelques années… Le boxon a déjà touché les paintballers et ils n’en sont guère ravis…

Quand au fait de détenir une licence pour avoir une arme de 7 éme quelle que soit la catégorie, c’est une demande de la FFTir (cf leur courrier « La fédération propose donc un changement de classification de sorte que les armes dont la puissance est supérieure à 0,5 joules (ou 1 joule après étude détaillée) soient classées en 7 éme catégorier 2 éme paragraphe. La détention et l’usage n’en pourraient donc être autorisée que si la personne est licenciée à une fédération délégataire (la FFTir) »

Est-ce une erreur de leur part ou l’intention d’imposer une licence à la 7 éme &2? Je préfère ne pas attendre pour le savoir.

#30 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@ Alexandre Tame : avant de dire que je fais de l’intox, apprends à lire !
Comme Psychos te le fait remarquer, il y a plusieurs sous catégories dans la 7ème catégorie dont une partie est soumise à déclaration (mais OSEF) et l’autre, qui nous intéresse, ne l’est pas.
Le lien que tu as posté ne fait que me donner raison et il suffit de savoir lire pour s’en persuader !

Va donc voir le texte sur le site officiel du gouvernement si tu n’es pas convaincu :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C0FDBFB9F44CF9A99FA7F60E05909645.tpdjo14v_2?cidTexte=JORFTEXT000000736335&dateTexte=20000920

#31 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@ismaldris:

Mais on ne fait pas du paint’ et ce n’est pas encore le cas….

#32 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@ismaldris:

Tu pourrais me donner la référence de l’arrêté de 1996 renouvelé en 2009 que tu cites ? Ca m’intéresse et je n’arrive pas à le retrouver moi-même.

Merci

#33 Répondre à ce commentaire

seb

à v@$$!I!:

– Enfin, et là, l’argument est imparable, la 4ème catégorie vise entre autres les « Armes dont le projectile est propulsé par des gaz ou de l’air comprimé classées dans cette catégorie par arrêté conjoint des ministres de la défense et de l’intérieur et des ministres chargés de l’industrie et des douanes ». Donc, a contrario, toutes celles qui ne le seraient pas relèvent d’une autre catégorie, c’est à dire la septième en l’occurrence.

Rassure tu est au courrant qu’un AEG propulse la bille par air comprime ( GEARBOX ) et que même les GBBr utilise du GAZ pour propulse le bille, donc classable dans la categorie 4

mode HS ON
Je suis ancien membre de la FFtir que j’ai quitté parceque trop strict, donc je sais se qu’il veulent faire, ne parler surtout pas de l’airsoft a  » tireur en stand » il va vous rire a la tronche.
mode HS OFF

#34 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@seb:

Vu que tu n’as même pas lu ce que j’ai écrit, je ne vais pas me fatiguer à te prouver que tu t’égares… Tu risque de ne pas le lire non plus.

#35 Répondre à ce commentaire

seb

a vass:

Vu que tu n’as même pas lu ce que j’ai écrit, je ne vais pas me fatiguer à te prouver que tu t’égares… Tu risque de ne pas le lire non plus.

je suis sur que tu sais même pas comment cela se passe quand tu a une federation a ton cul.
Apres fait comme vous le senter, mais il est sur que l’airsoftrisque et sera reglementer vu les gignols qui font n’importe quoi n’importe ou, voir le post avec le commedien et peut que vous comprendrer pourquoi.

#36 Répondre à ce commentaire

Seiko

Encore du blabla et des tchic et des tchac, bordel laissé nous tranquille !!!

#37 Répondre à ce commentaire

greg

pour répondre a v@$$, t es bien un étudiant qui a rien compris a part faire des discours de pseudo avocat qui croit toujours au père noel, t as pas l impréssion que faire parti d une fede de tir c déjà trop pour EMMERDER le monde de l airsoft, t as envie de payer une cotise qui va de 50 a 200euros l année, et d aller faire tes tests de tirs tous les 3 mois pour pouvoir pratiquer de temps en temps une op ou t acheter une réplique ??? sans compter les nombres de shop qui doivent se convertir en armurerie et qui vont peut etre fermer a cause de tout ca??? et tu crois ptet qu on va nous laisser jouer comme ca free ou pas en ayant des armes classées fédé de tir dans la nature ????? et tout ca pour graisser des gros cons en cravates qui veulent des parts de gateaux tooujours plus grosses????

#38 Répondre à ce commentaire

seb

+1 pour greg

#39 Répondre à ce commentaire

Semafor

Signé, perso tout ce qui pourra sauver ce « loisir » du coté obscur est interessant.

Tant qu’a la guerre entre futur fédération, rien a foutre, qu’il y en ai une et vite. Le risque de dérapage est trop grand (voir les derniers abrutis, dont un Mr sisley).

En gros pour résumé, le traitement de notre image peux donner : soit une bande de grand gosses qui s’amuse pour certains ou une bande de paramilitaire en tenue de commando qui s’entraine….. selon QUI va traiter l’info.

Le JDR a connu ça… un méga reportage sur TFone avec le gars qui se désintoxiquait en faisant tourner convusilvement des dés de 10.

Si c’est ce que vous voulez, continuez vous êtes bien partit. Perso je soutient la FedeGN, la FFA et tout ce qui pourra sauver les meubles AVANT la loi.

Après… too late darling

#40 Répondre à ce commentaire

Semafor

PS: Mais surtout pas la FFtir, sauvez les galinettes sauvages et le dahu des plaines 😀

#41 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

Chers Greg et Seb,

Peut être que si vous aviez vous aussi poussé plus loin vos études et appris à lire comme à interpréter au lieu de fustiger verbalement les autres sans la queue d’une raison, vous vous seriez rendu compte que mon discours ne concernait en rien le fait de prendre parti pour ou contre la FFtir, ni de choisir d’adhérer à une fédération ou autre faribole de ce genre.

Non, mon seul souhait était de clarifier la position du droit positif français en matière de réglementation des armes et objets pouvant s’y apparenter et de souligner l’incohérence des informations qui nous sont adressées, de manière à instruire les profanes en la matière dont vous faites sans le moindre doute partie, et d’éviter aux gens de se faire manipuler.

Cela dit, si vous vous sentez héroïques en me balançant à la figure des assertions infondées et affligeantes de bassesse alors que vous avez tant à apprendre, faites le et grand bien vous fasse dans la mesure où le mépris des médiocres est une forme d’hommage.

Sur ce, je ne répondrai plus à ces puériles provocation qui tournent au règlement de comptes entre personnes qui au lieu de ce soucier de faire avancer le débat, jouent manifestement à qui aura le dernier mot.

#42 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Pour l’arrêté, je n’ai retrouvé dans mes archives que la version 2006 (mais les changements de la version 2009 ne concernent pas le paintball)

JORF n°206 du 6 septembre 2006 page 13224
texte n° 3

ARRETE
Arrêté du 22 août 2006 relatif au classement d’armes en application du B de l’article 2 du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions

NOR: DEFC0600953A

Le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de l’aménagement du territoire, la ministre de la défense et le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie,

Vu le décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions, et notamment son article 2,

Arrêtent :
Article 1

Sont classés en 4e catégorie, II, paragraphe 1 :
– le pistolet à impulsion électronique Air Taser X26, commercialisé par la société Taser ;
– les lanceurs PepperBall dénommés « Pistolet SA10 », « Fusil SA200 » et « Fusil TAC700 », commercialisés par la société Réalisation et conseils hyperbares ;
– les lanceurs de Paintball ayant l’apparence d’une arme automatique de guerre.
Article 2

Les caractéristiques techniques des armes mentionnées à l’article 1er sont déposées à l’établissement technique de Bourges.
Article 3

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 22 août 2006.

La ministre de la défense,

Pour la ministre et par délégation :

Le chef de la section des matériels de guerre

et biens sensibles,

C. Jacquot

Le ministre d’Etat,

ministre de l’intérieur

et de l’aménagement du territoire,

Pour le ministre et par délégation :

Le sous-directeur des libertés publiques

et de la police administrative,

M.-A. Ganibenq

Le ministre de l’économie,

des finances et de l’industrie,

Pour le ministre et par délégation :

Le chef de service,

F. Bonnet

#43 Répondre à ce commentaire

seb

Chers Greg et Seb,

Peut être que si vous aviez vous aussi poussé plus loin vos études et appris à lire comme à interpréter au lieu de fustiger verbalement les autres sans la queue d’une raison, vous vous seriez rendu compte que mon discours ne concernait en rien le fait de prendre parti pour ou contre la FFtir, ni de choisir d’adhérer à une fédération ou autre faribole de ce genre.

Non, mon seul souhait était de clarifier la position du droit positif français en matière de réglementation des armes et objets pouvant s’y apparenter et de souligner l’incohérence des informations qui nous sont adressées, de manière à instruire les profanes en la matière dont vous faites sans le moindre doute partie, et d’éviter aux gens de se faire manipuler.

Cela dit, si vous vous sentez héroïques en me balançant à la figure des assertions infondées et affligeantes de bassesse alors que vous avez tant à apprendre, faites le et grand bien vous fasse dans la mesure où le mépris des médiocres est une forme d’hommage.

Sur ce, je ne répondrai plus à ces puériles provocation qui tournent au règlement de comptes entre personnes qui au lieu de ce soucier de faire avancer le débat, jouent manifestement à qui aura le dernier mot.

J’adore le discour, le mec qui dit que ci et ca pour ci et pour ca, le tout pour ne rien dire et montre que monsieur est etudiant en droit, on fait la morale, pfff c’est bien les etudiant, mais j’ai toujours dit c’est au pied du mur que l’on vois le macon.
perso c’est histoire de fede le jours ou ca tombe j’arrete l’airsoft et beaucoup le ferons vous verez c’est un con qui parle.

#44 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@ismaldris:

Merci mec

Comme je le pensais, ce texte n’a pas trait à l’airsoft (ce qui n’exclue pas qu’il y en ait un autre !!!) et confirme mon interprétation de la réglementation des armes de catégorie 4 : à défaut d’arrêté spécifique, les lanceurs entre 2 et 10 joules à gaz ou air sont dans la cat 7.

#45 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Mais bien entendu que le texte ne parle pas d’airsoft… Vu que la législation actuelle consière qu’une réplique d’airsoft n’est pas une arme.

Le problème dans la situation actuelle est que nous partons d’une législation que nous connaissons (celle de l’airsoft comme celle des armes) pour extrapoler sur une situation future qui reste totalement indéterminée.

– 1 – Il est tout à fait possible que nous partions dans un status quo (souhaitable) et que la législation sur l’airsoft n’évoleu pas
– 2 – Il est aussi possible que la situation évolue défavorablement et que les répliques d’airsoft deviennent des armes.. Or nous faisons face aux visées de la FFTir d’un côté (peu sérieuses mais existantes et pouvant tout de même déboucher sur quelque chose), et d’un autre côté à une future réforme de la légsilation sur les armes pour correspondre aux normes européennes (tant que nous ne sommes pas « armes » nous n’avons pas d’inquiéture à avoir, mais si nous passons « armes » dans quelle catégorie serons nous et quelle sera le fonctionnement à ce moment la?

Bref, dans cette évolution, mieux vaut se positionner avant, que devoir constater après que d’autres ont pris dés décisions à notre place sans nous consulter (FFTir en premier)

#46 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

Tout à fait 💡

#47 Répondre à ce commentaire

greg

mais on s en fout de tous ces discours, t as au moins raison sur un truc, faut eviter de se faire manipuler, mais nous on veut savoir de quel côté tu es et apparement vu que t as pas l air d avoir envie de signer, tu laisses la chance a l ennemi de gagner la bataille, c tout, a part etre soi-disant intelligent, il te manque qq chose que je ne citerais pas pour etre poli….

#48 Répondre à ce commentaire

Laey

Autan pour moi pour la classification.

M’enfin, on vois de quand sont les dernière modification de cette loi, qui sont très récente.

Donc perso, je reste braqué, nos réplique en dessous de 2joule ne devraient pas être classifié en arme, même si la législation nous laisse un peu libre ACTUELLEMENT, sa ne saurait durer, et si des réformes passent avec nos réplique classifié en categorie 7, sa va vite déraper vert un control abusif, des normes et de taxes ( ou cotisation alacon).

On as pas besoin de ça, on engueule presque les petit nouveau lorsqu’il appèllent leur réplique une arme et vous laissez faire classifier ARME toute les replique de france, qui sont plus dangereuse en donnant des coup de crosse qu’en tirant, tout ça pour une histoire de sous.

#49 Répondre à ce commentaire

ismaldris

C’est notre volonté. Que les répliques ne soient pas classées en arme… Mais y arriverons nous, c’est uen autre question. Peut être que nous nous alarmons pour rien, mais le problème est que la FFTir nous a sorti du pannier et nous a agité sous le nez de l’état…et qu’il ne peut rien en sortir de bon.

la législation actuelle est largement suffisante.
La réplique d’airsoft ne devient une « arme » que si elle est utilisée en tant que tel (braquage etc..)

#50 Répondre à ce commentaire

greg

attention quand meme, est considéré comme une arme tout objet ayant l apparence d une arme et/ou étant utilisé comme telle à des fins pour nuir a autrui…

#51 Répondre à ce commentaire

greg

ensuite il appartient de les classer en différentes catégories comme cela est déjà le cas selon la dangerosité de ces dernières et leur puissance, du calibre et du type de munitions utilisées mais une réplique d airsoft est déjà une arme (qui ne tire que des billes de 6mm et qui restent en respectant un minimum de règles, quasi innofensives ) ce que se fout pas mal la FFT

#52 Répondre à ce commentaire

vlad

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-61096QE.htm

question posée à l’assemblée nationale ….

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F5B234B2717ED8C85A0E767010B0224F.tpdjo14v_2?cidTexte=LEGITEXT000005627711&dateTexte=20091225

texte de loi relatif à la vente d objet ayant l’apparence d’une arme

enfin j’ai beau chercher je n’ai rien sur les projets de la FFtir et les projets de lois sur nos repliques

bref si quelqu’un a un debut de piste ……

ps le seul detail « genant » c’est que nos repliques de poings oscille entre la 7 eme et 4 eme categorie (juste une histoire d’interpretation des textes de lois)

#53 Répondre à ce commentaire

Templar

Pas de blabla inutile, des actions => signé

#54 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Pour les projets de la FFTir (compte rendu de réunion avec le ministère et courrier envoyé à l’issue), il suffit d’aller sur le site de la FédéGN:
Les infos sont en téléchargement la:
http://www.fedegn.org/tiki-index.php?page=AirSoft

Dans la rubrique la FFtir attaque

#55 Répondre à ce commentaire

airfixhasegawa

Simple aparté d’un voisin du nord (alleï, une fois 😀 ).
En Belgique, les répliques sont considérées comme des armes non soumises à déclaration.
Les vendeurs de répliques doivent avoir une licence d’armurier.
Les répliques sont interdite à la vente au moins de 18 ans (à la vente, pas à l’utilisation – avec autorisation parentale – vu le nombre de joueurs de plus de 16 ans sur les terrains).
Il n’y a pas (encore) de fédération qui encadre l’airsoft dans la partie francophone du pays.
Par contre, en Flandre, il y a une fédération (non obligatoire) et, si je ne m’abuse, l’airsoft est reconnu comme sport (ce qui permet de souscrire une assurance spécifique).

#56 Répondre à ce commentaire

Jabba

@Psychos : Finalement ce fil est très instructif !

Je ne savais pas que les lanceurs ayant l’apparence d’une arme a feu étaient classés en 4éme catégorie. Si tel est le cas, pourquoi les répliques d’airsoft n’y prendraient pas le chemin dans un futur proche ?

Parce qu’après au niveau puissance, capacité en billes qui feraient sauter une cat, c’est totalement inapplicable. Pour un PTW par ex (scusez c’est mon rayon), suffit de posséder un cylindre a 0.5j …

Autre réflexion, la fédération de paint a t-elle empêché quoi que ce soit au niveau législation ? (c’est une question)

#57 Répondre à ce commentaire

vlad

à la lecture des documents sur le site de la FédéGN moi je comprend création de lanceur spécfique à la pratique du tir à bille ….
bref pour des raisons « ecolo et economique » plus de plomb

pour acceder à un stand de tir il faut une license ( ça c’est pas nouveau)

le lanceur specifique sera surement vendu en armurerie d’ou license necessaire

pour l’achat d’une 7Eme categorie paragraphe 2, pas besoin de license (texte de loi)
autre point vente relative aux repliques ayant une apparence d’armes CF ce lien

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F5B234B2717ED8C85A0E767010B0224F.tpdjo14v_2?cidTexte=LEGITEXT000005627711&dateTexte=20091225

on est pas aller trop vite là ?

comme je l’ai dit avant je n’ai rien contre cette enieme petition, moi perso je ne vois pas ou l’on parle de nos repliques.(en ce qui concerne la FFtir)

#58 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Voici un extrait de la lettre adressée par la FFTir au ministère (le lien est pourtant cité plusieurs fois …):

Développement du Tir à Billes sous l’égide de la FFTir:
[…]
« La Fédération propose donc un changement de classification de sorte que les armes dont la puissance est supérieurs à 0,5 joule (ou 1 joule après étude détaillée) soient classées en 7ème catégorie 2ème paragraphe. La détention et l’usage n’en pourraient donc être autorisés que si la personne est licenciée à une fédération délégataire (la FFTir). »

#59 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

Comme je l’ai dit plus haut, cette lettre n’a ni queue ni tête :

Primo, c’est stupide en l’état actuel du droit de parler « d’arme dont la puissance supérieure à 0,5 joule » car en dessous de 2 joule, on ne parle même pas d’arme. Secundo, la 7ème catégorie 2ème paragraphe traite des « Armes dont le projectile est propulsé par des gaz ou de l’air comprimé développant une énergie à la bouche supérieure à dix joules autres que celles classées en 4e catégorie ». Or, vous en connaissez, vous, des lanceurs d’airsoft de plus de dix joules ? Moi pas…

Je crois que soit ils sont carrément incompétents à la FFtir, soit ils essayent de pigeonner superbement les pouvoirs publics.

#60 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Moi je crois que c’est toi qui veut vraiment rien comprendre.

Voici ce qu’a répondu la représentente du ministère de l’Intérieur:

« Melle THOMAS : c’est une question de classification (qu’il faut voir avec la Défense)
Il faut d’abord modifier le décret du 6 mai 1995 pour ensuite modifier le décret du 24 mars 1999 »

Maintenant lit avant de répondre, on a tout mis en ligne !!!

Oublie tes cours 2 minutes, on s’en fout de « l’état actuel du droit », l’idée de la FFTir c’est de demander une modification de la loi, donc non, il ne sont pas à coté du tout !

#61 Répondre à ce commentaire

vlad

bon je vais la refaire ….

pour moi la FFtir doit develloper un nouveau lanceur de precision à bille plastique, le plomb coute cher et n’est pas « ecologique » .
sur le courier de la FFtir il est marqué clairement qu’ils veulent un lanceur qui ressemble à tout sauf à une arme de guerre.

la demande de modification en 7 eme categorie peut s’expliquer par le fait que ce lanceur sera utiliser en stand de tir, de plus le mettre en 7 eme est une offre interessante pour les armuriers ( ils sont les principaux fournisseurs d’armes à air comprimé)
desolé mais nos repliques ne sont pas des foudres de précision, et se deregle trop vite pour concourir.

v@$$!l! se casse les c…… à essayer de vous faire comprendre qu’on ne modifie pas comme ça une legislation
(dans notre cas ministre defence, interieur, commerce, jeunesse et des sports ……)

avant de cartonner la FFtir, il faudrait etre sure de leur attente.

repetition numeros 2 le commerce de nos repliques est dependant d’une legislation differente que celle des armes (on est pas des armes)

nous sommes des objets ayant l’apparence d’armes de guerre (bref des jouets), je vois mal la mere de famille acheter le 6 coups à petard de son fils dans une armurerie….

#62 Répondre à ce commentaire

Raymond

Je ne sais pas trop que penser de cette hypothétique demande de classification, car si nos répliques sont classées en septième catégorie I. « Armes dont l’acquisition et la détention sont soumises à déclaration », cela signifierait qu’elles seraient à un degré de classification supérieur aux armes qui sont classées en septième catégorie II. « Armes dont l’acquisition et la détention ne sont pas soumises à déclaration, Paragraphe 2 : Armes dont le projectile est propulsé par des gaz ou de l’air comprimé lorsqu’elles développent à la bouche une énergie inférieure à dix joules et supérieure à deux joules, et qui n’ont pas été classées au paragraphe 1 du II de la 4e catégorie ».
Sachant que nos répliques développent entre 0,5 et deux joules, je trouve peu probable qu’elles soient classées à un degré de classification supérieur au II. paragraphe 2, à moins que ce ne soit dû à leur ressemblance à une arme réelle… mais ça constituerait une modification en profondeur du texte de loi, à nouveau peu probable.
Je pense que si nos répliques devaient être un jour classifiées, elles seraint en septième catégorie II et donc non soumises à déclaration et que la FFTir présumerait beaucoup de cette classification de nos répliques, dans le cas où son but final serait de toucher les frais d’inscriptions de tous les airsofteurs!
Enfin je dis ça mais vu les réactions habituelles de notre gouvernement dès qu’il s’agit d’armes, je comprends ceux qui ont peur de s’en prendre plein la gueule!

…et si ce que dit Vlad sur les intentions de la FFTir est vrai tout ce que je viens de dire serait bien inutile!
Bref… faut voir!

#63 Répondre à ce commentaire

Clavier

Si le joyeux airsofteur des parkings avait été tué par le policier de la BAC , je suis a peu près sûr qu’ au moins cent de nos 650 brillants députés aurait fait des pieds et des mains pour pondre une loi et avoir l’honneur de marquer de leurs noms cette session parmlementaire.
Je ne crois pas que la fédé de tir ou celle de GN seraient prêtes à mourir pour l’Airsoft en nous défendant bec et ongle …..
Je crois qu’il va falloir jouer collectif, en nombre et …très vite !

#64 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

Merci beaucoup, Vlad, je commençais à perdre espoir de me faire comprendre un jour : abolir une classification d’arme fort complexe n’est pas aussi aisé que cela, et faire passer nos répliques en armes de 7ème cat paragraphe 2 revient (pour employer une expression imagée) à classer une raquette de ping pong en arme d’autodéfense…

#65 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@Raymond:

Cette analyse est très juste, également : on ne bouleverse pas tout aussi facilement : il faut voir les conséquences. 💡

#66 Répondre à ce commentaire

Loic

v@$$ ton analyse peut être attaquée par le principe même de la hiérarchie des normes que tu as du étudier, ainsi que le rapport judiciaire/administratif de la demande, de même le judiciaire n’a rien a faire dans le domaine législatif et cette question relève du législatif tant qu’un juge pénal ou administratif en qualité de juge administratif n’aura pas entre temps apporter une précision sur une situation analogue.
De même exerçant aujourd’hui dans ce milieu, je te conseil légitimement (avocat du barreau de lyon) de commencer par une approche plus global du problème et non pas par l’article pouvant porter une controverse. (j’ai été chargé de TD à une époque, vive la déformation professionnelle)
Ceci dit sachez que le résultat est le même, d’un point de vue juridique cette pétition ne changera rien, et en cela V@$$ a tout a fait raison, même si les raisons sont tout autres.

Tout comme les demandes de la FFTIR n’ont aucunes raison d’aboutir a un quelconque résultat, tant que l’airsoft n’est pas affilié légalement à la FFTIR. A moins que Monsieur Germont soit politiquement rapproché du législateur … (c’est pas ma guerre)

Dites vous bien que le droit associatif créé en 1901 est un droit protégé strictement par le juge national ainsi que le législateur, et qu’en l’espèce le nombre d’associations concernées permet d’entre apercevoir une reforme, si elle existe, uniquement sur le très long terme.
Tout comme la fédération actuelle de l’airsoft semble difficile tant sur le fond, que sur la forme.

PS: sur un plan très personnel, le nombre d’années d’études ne permettent nullement d’établir une hiérarchie intellectuel des individus. Et je suis choqué de voir de tel insinuations dans certains commentaires.

#67 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Il faut arrêter de rêver sur la difficile modification d’une réglementation. il suffit de voir tous les textes abracadabrants pondus par le législateur à longueur d’année sur un coup de tête ou suite à une tempête médiatique…

Ce qui est facile pour une loi, l’est encore plus pour un arrêté… Or la législation sur les armes comme le classement des lanceurs de paintball en 4 éme sont des arrêtés… Ces textes ne sont pas super difficiles à modifier d’autant plus qu’une réforme de la législation sur les armes est dans les cartons pour coller à la réglementation européenne…

Il sufit qu’un petit 0,5 joules se colle à la place d’un 2 joules… et on est dedans alors que 5 minutes avant on était dehors…

Quand à la FFTir elle a essayé de développé un équipement ne ressemblant pas à une arme (appelé le perroquet), mais elle est aussi interessée à mon sens par la manne financière et le sang neuf que pourrait apporter l’airsoft…

#68 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@Loic:

Je te serais vivement reconnaissant de développer ton point de vue :

– Qu’entends-tu par « ton analyse peut être attaquée par le principe même de la hiérarchie des normes » (notion avec laquelle je suis évidemment familier)

– Pourquoi parles-tu du rapport judiciaire/administratif et de l’intervention du juge en l’espèce alors que le débat porte (il me semble) sur une question de réglementation (via décret et loi éventuellement) ?

– Je n’ai jamais à aucun moment parlé d’empiètement du judiciaire sur le législatif… Je ne te suis pas. Pourrais-tu expliciter ?

Je suis maintenant conscient de la confusion à laquelle mes propos peuvent porter : mon intention était plus de décrire l’état du droit actuel à ma connaissance que de m’interroger sur l’évolution de celui-ci, potentiellement (quoique je n’y crois pas) provoquée par la démarche de la FFtir (nous sommes d’accord, leur courrier n’est rien de plus qu’une demande ou déclaration d’intentions).

Merci par avance pour ces précisions.

#69 Répondre à ce commentaire

garik

v@$$!|!:
ça t’arrive de lâcher le morceau de temps en temps?
plus je lis ce que tu marques et plus j’ai l’impression grandissante d’un troll…

sinon pour en revenir au sujet de base je trouve cela louche la demande de FFT!
pour être « club de tir » il faut fournir un stand non? mais avec l’airsoft en plus il faudra bien fournit aussi un terrain pour le pratiqué non?

ps mes interrogations ne demande aucunes réponse!

#70 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Pour info, bien sur que Germont est proche du legislateur, sa fédération est délégataire de l’Etat !!!

Un pétition n’a et n’a jamais eu aucune valeur juridiquement parlant, mais là il est question d’apporter la lettre à Germont pour lui faire comprendre que NOUS ne voulons pas payer de licence à sa fédé.

Elle apportera donc tout simplement le poids des airsofteurs qui l’ont signées, car imaginez bien qui si je signe seul cette lettre, on va me rire au nez, alors qui si des milliers d’airsofteurs y apposent leur nom, ba ça ne sera plus la même …

Dans le contexte actuel de mécontentement des tireurs sportifs, ça permetrait de rajouter de l’huile sur le feu et de faire prendre conscience à leur assemblée que nous ne sommes pas plus favorables qu’eux à cette demande.

Après les débats sur le plan législatif, désolé, je vais être cru, mais on s’en tape. Si vous voulez faire un cas d’étude, échangez vos adresses mail !!!

Il suffit d’un simple décret pour faire passer nos répliques en 4ème catégorie ou autre.

Pour rappel, en 1995 l’airsoft avait tout simplement été interdit par décret. En 1996 un autre décret l’a à nouveau autorisé. En 1999, un autre décret en a limité la puissance pour les mineurs. En voyant ça, je me dit qu’effectivement, c’est super compliqué de faire évoluer les textes.

Soyez certains que si lundi dernier un des tirs avait fait mouche, un décret du premier ministre aurait suffit à faire de nous tous des délinquants …

#71 Répondre à ce commentaire

Loic

pr V@$$ (amicalement je me permet de poser certaines questions pour te montrer mon raisonnement, je trouve cela plus instructif sous cette forme 🙂 )
Décret/Arrêté = Acte administratif / infralegislatif (quel est la position de cette réforme vis a vis de ces normes hiérarchisées ? Compétence de l’autorité a l’origine ?)
En l’espèce la pétition est pour une présentation lors d’une AG (Règlement interne soumis uniquement au pouvoir souverain du juge admin ? Judiciaire/legislatif qui doit intervenir ? Statut des AG et conclusions résultant des AG ?)
Et enfin pouvoir du gouvernement dans l’exercice décretal ?

pour le reste il est clair, que le général se fiche éperdument de ce débat juridique
essayons juste de retenir que cette pétition tout comme cette « réforme » est chimérique et est un sujet qui a été ressassé sous la forme depuis de nombreuses années sans jamais voir l’once d’un changement.

Joyeuses fêtes a tous
et n’ayez crainte l’airsoft ne sera pas reformé avant une 10aine d’année

#72 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Loic et V@$$ , j’aimerai avoir vos certitudes, tant du point de vue de la hiérarchie des normes que dans celui de l’évolution de l’airsoft pour ces dix prochaines années…

Au vu des évolutions des 15 dernières années, j’ai un gros doute quand à l’immobilisme des résponsables administratifs dans les 10 prochaines années, surtout si la FFtir lui agite un chiffon rouge sous le nez sans avis contradictoire.

C’est beau les certitudes des étudiants en droit et des juristes. Je suis bien placé pour savoir que les textes et leur application sont liés à des volontés médiatiques et politiques, plus qu’à des raisonnements purement juridiques…

#73 Répondre à ce commentaire

Loic

ismal je suis d’un point de vue juridique pur, sur que le projet actuel est inapplicable.
mais si Monsieur Germont possède des appuis politiques, il réussira un jour ou l’autre a intégrer l’airsoft dans la FFTIR ceci personne ne peut le prédire tout comme tu le précise les volontés politiques et médiatiques sont des paramètres essentiels mais qui nous échappe :s et nous échapperons toujours a moins d’être dans le cercle politique décisionnel.

néanmoins si de tel appuis politiques existaient, je pense que la mise en marche de l’intégration de l’airsoft dans la FFTIR aurait débuter il y a bien longtemps.
Subjectivement, je ne suppose donc aucune volonté politique actuelle pouvant modifier le statut associatif de l’airsoft

Je rappel que ceci est une appréciation totalement subjective des volontés médiatiques/politiques.

#74 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Loïc, si tu ne prends en compte que l’aspect juridique, mets-toi de suite à la dentelle ou aux macramés, parce qu’avec ce genre de raisonnements on est pas prêt de sauver l’airsoft.

Le fait est que Germont se représente à son poste lors de cette AG et qu’il est actuellement très affaiblit dan sa position.

Le fait d’aller à cette AG avec cette lettre ouverte acoompagnée de la signature d’un grand nombre d’airsofteurs mécontents montrera notre volonté de ne pas inrégrer la FFTir, ce à quoi s’ajoutera la volonté des tireurs de ne pas nous voir sur leurs stands.

L’aspect juridico-légal dans ce « combat » on s’en fout, le but c’est de montrer qu’on est pas d’accord et qu’on soutient tous notre loisir, c’est tout.

En gros actuellement tu as 2 personnes dans la FFTir qui sont pour le « Tir à Billes »: son président et son directeur technique.

Si demain le président de la FFTir est remplacé par un successeur défavorable au projet, alors on aura remporté une victoire.

Cette lettre accompagnée de sa pétition pourrait être la petite goutte d’eau …

#75 Répondre à ce commentaire

Loic

je te trouve bien agressif alex
je ne faisais que debattre avec v@$$ et répondre a une question de ismaldris
notre discussion était meme
pour le reste tu fais se qui te fais plaisir j’ai aucun problème avec sa

#76 Répondre à ce commentaire

v@$$!l!

@Loic:

Je crois comprendre un peu mieux où tu veux en venir et suis parfaitement d’accord avec toi sur le fait (et c’est mon postulat depuis le début, mais peut être l’ai-je mal exprimé) que « d’un point de vue juridique pur, […] le projet actuel est inapplicable » pour te citer.

J’avais d’emblée bien saisi que l’objet du débat était une demande de modification de la législation par une asso (fédération –> pareil au même), et non une annonce de modification en tant que telle par les pouvoirs compétents.

Bien entendu qu’on ne sait jamais comment une politique ou l’influence des médias peuvent affecter notre loisir. Toutefois, ce qui est clair à mon sens, c’est qu’à moins de réviser in toto le décret réglementant la détention, l’usage, le transport, etc. des armes en France, la proposition issue du courrier de la FFT est chimérique.
D’où (et là, je suis encore d’accord avec toi) d’une part, je suis très serein sur l’évolution de la réglementation qui n’est pas prête d’arriver, et d’autre part, la pétition qui vise à fustiger cette tentative illusoire est certes louable en ce qu’elle tente de défendre les intérêts des airsofteurs, mais aussi peu utile justement parce qu’elle vise une tentative illusoire.

Finalement, je salue l’initiative de la FFGN car c’est toujours mieux de voir des gens qui se bougent plutôt que des larves, mais je pense aussi qu’il n’y a guère matière à paniquer comme le font certains au vu du caractère complexe des infos qui leurs parviennent.

#77 Répondre à ce commentaire

nemo

Il faut arreter de discuter sur des propos que nous ne maitrisons pas, la legislation est trés bien faite et si un jour ils prennent la decision de classer l’air soft (en 7 eme /2 il n’ya que la qu’ils peuvent la classer ) cela va etre vite fait croyez moi. Malheureusement nos armes ressemblent trop a des armes de guerre, et cela ne plait pas à tout le monde..!!
donc Il faut signer cette petition, pour ne pas adherer a la FFT ( ca peut marcher..!!) mais il faut aussi penser a prendre les devants….. trouver des terrains, ne pas se balader en ville en tenue avec les armes apparentes, en résumé, pratiquer cette passion avec beaucoup de discretion .Car finalement ce que l’on veut garder c’est notre liberté pour pratiquer ce sport qui reste plaisant et permet de creer des liens tres fort.

#78 Répondre à ce commentaire

nemo

Je rectifie vite , <>…

#79 Répondre à ce commentaire

nemo

nous ne possédons que des repliques d’armes ….!!

#80 Répondre à ce commentaire

airfixhasegawa

Tant que les répliques ne doivent être peinte de manière assez « flashy » comme en Angleterre (merci UKARA). Éviter de se balader en ville avec une réplique apparente est du plus élémentaire bon sens. Celui qui la voit n’est pas forcément au courant qu’il s’agit d’une réplique et réagira donc comme si il s’agissait d’une arme. Si c’est un agent des forces de l’ordre, ça peut faire du dégât, ce n’est pas une réplique qu’il a dans son holster. Comme je l’ai dit précédemment, en Belgique, les répliques n’existent pas elle sont classées comme arme non soumises à déclaration (donc pas d’adhésion à une fédération quelconque nécessaire) et les vendeurs doivent être armurier (ce qui les responsabilises un petit peu en évitant la vente à n’importe qui). Pour ce qui est des tenues, tant qu’il n’y a pas d’insigne officiels et que le CIRAS reste au placard, je ne vois pas où est le problème vu la prolifération des vêtements pseudo camouflage dans la mode actuelle.

#81 Répondre à ce commentaire

Psychos

et les vendeurs doivent être armurier (ce qui les responsabilises un petit peu en évitant la vente à n’importe qui)

ouais, enfin….c’est « sensé » les responsabiliser….

entre ceux qui vendent/qui vendaient sans licences aucuns et ceux qui vendent aux mineurs, les magasins honnêtes en Belgique se comptent sur les doigts d’une main de lépreux…

#82 Répondre à ce commentaire

paco

pourquoi pas plutot autoriser l’airsoft a partir de 16 ans ,cela me semble juste !
au lieu de perdre son temps avec de tels conneries !

#83 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Pour le moment, l’objectif est de veiller à ce que les textes réglementant l’airsoft ne soient pas modifiés. Si on entre dans le jeu des modifs, on sait ou on van on ne sait pas ou on arrivera…

#84 Répondre à ce commentaire

victor

vous avez raison l’airsof n’a rien a voir avec le tir

par contre vu le nombre de bavures faite avec c’est armes voir les fait divers (braquage)etc etc
la vente de réplique d’arme devrait être interdite 😀 😀 😀

#85 Répondre à ce commentaire

ismaldris

L’interêt de la loi (et ce en quoi elle est bien faite pour le coup) c’est que si une réplique est utilisée comme une arme (vol à main armée etc…), cela devient une arme. tant qu’elle est utilisée de manbière inoffensive, ce n’est pas une arme.

Et tout ça me convient très bien

#86 Répondre à ce commentaire

rekcah

trop tard pour la classification en 7eme cat:
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/29/la-multiplication-des-armes-factices-lors-des-braquages-inquiete-les-policiers_1285724_3224.html

Bon c’est pas vrais mais cette journaliste mal informé le pense et maintenant le reste de ces lecteurs aussi vu qu’en france tout le monde crois a la parole de la presse.

#87 Répondre à ce commentaire

v@$$!L!

Alors là, je dis LOL ! Non seulement la crétine qui a rédigé l’article devrait apprendre à écrire (« Des dimensions si proches qu’elles sont indétectables à distance » ; « l’Observatoire national de la délinquance a relevé, sans pouvoir l’estimer, la présence de ces armes factices » –> Toi y en a parler français ? Toi y en a être journaliste professionnelles ? Ouille aië aîe !) mais en outre elle confond comme les médias ont l’habitude de le faire les armes de 7ème catégorie, les répliques, les armes factices, j’en passe et des meilleures.

Avec des articles comme celui-ci, comment voulez-vous que les airsofteurs responsables ne soient pas fustigés par l’opinion ?

#88 Répondre à ce commentaire

vlad

bon pour les couleurs on a le choix entre le rouge flashi, le orange

😈

#89 Répondre à ce commentaire

v@$$!L!

… le rose bonbon, le jaune à pois rouges,… 😐

#90 Répondre à ce commentaire

nemo

Nos repliques sont la copie conforme d’armes de poing, d’épaule et..de guerre..!! La legislation, prevoie tout cela …si demain quelqu’un se fait arreter avec une réplique sur le siege, le PV mentionnera exactement, tous les crtitéres pour la faire rentrer dans la categorie qui est prévue par la loi ( peut etre 7 eme moins de deux joules )…dans le cas Nimes elle rentre de part ces circonstances agravantes dans une 1 ere ou 4 eme Cat. et là ca fait mal et tant pis pour le personnage qui l’utilise ….Nous en avons bien profité, mais maintenant il va falloir se plier devant les textes qui vont sortir…mais il faut se battre pour ne pas avoir à subir les contraintes de la FFT …On achete chez un armurier, lui tiens un registre que le Pref. peut visualiser à tout moment,et ca s’arrete là ..Mon avis ne plaira peut etre pas à tous, mais c’est ce qui risque de se passer si on reagis pas , avant la sortie des textes de loi…

#91 Répondre à ce commentaire

airfixhasegawa

Quelqu’un a de l’aspirine 😕 😕

#92 Répondre à ce commentaire

specops

pour etre une arme il faut minimun une puissance de 2 joules donc les répliques ne rentrent pas dans les catégories armes
sauf dans le cas ou elles sont utilisés comme tels, ex: vol à main armée

de plus 2 catégories de 7ème:
une soumise a déclaration préfectoral ex: les 22 long rifle
une non soumise à déclaration ex: lanceur de paintball ayant un faible puissance

#93 Répondre à ce commentaire

nemo

Je crois qu’on tourne en rond …………………………….allez sur le site <> là vous serez renseigné, et sachez que dans tous les cas un juge pour lancer une procedure d’inculpation se base sur des textes officiels pas sur du bla bla bla qu’on trouve sur le net..
Je vais prendre de l’aspirine..t’en veux un « airfix »

#94 Répondre à ce commentaire

nemo

site LEGIFRANCE …legislation sur les armes …

#95 Répondre à ce commentaire

shooter

en tout cas moi je signe

Les commentaires sont fermés sur ce billet.