Canal+ « Vrais braquages, Faux pistolets »

07
Fév
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Canal+ emboite le pas à TF1 (voir notre article) en diffusant dans son émission « L’effet Papillon » du samedi 6 Février ce reportage se focalisant sur l’utilisation qui est faite des répliques airsoft lors de braquages ou autres délits. A visionner dans la suite si vous tenez à perdre 8 minutes 17.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Tags , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

63 réactions sur “Canal+ « Vrais braquages, Faux pistolets »”

#1 Répondre à ce commentaire

rendbo

Ne pourrait on pas demander à ce que ces émissions nous parlent des voitures beliers ?
parce que l’air de rien, on utilise ce genre d’accessoires pour des braquages depuis plus longtemps que des répliques d’airsoft, et qu’en plus, une voiture bélier est bien plus mortelle… comment ça le lobby des constructeurs autos verraient ça d’un mauvais oeil 🙁

#2 Répondre à ce commentaire

FREAK

Le pire :
-de croire que le bout orange serait la solution
-« vendeur responsable » Je connais le terrain pour l’avoir fréquenté à mes débuts, c’est près de chatenay Malabry : Terrain ni privé, ni sécurisé, ni assuré et avec souvent des piétons…
Je ne vois pas du tout en quoi ces airsofteurs sont « responsables »…

😡

#3 Répondre à ce commentaire

wega

Une raison de plus de nous unir car la menace est bien là et cette fois ce ne sera pas une guerre de cloché entre fédération!

#4 Répondre à ce commentaire

D.Z.

au bout de 6min33s (sur 8min16s de vidéo) on entent clairement le mot airsoft,
et une explication plus que succincte (voir erronée) de ce qu’est l’airsoft…
Pour finir par, « ces fous de la gâchette »…

Une bien belle promotion pour nôtre loisir… 😥 😥 😥

Franchement, si ça peu nous faire oublier,
qu’ils nous obligent à mettre un bouchon rouge démontable sur le canon de nos répliques,
lors du transport hors de nos terrain de jeu,
ne me posera aucun problème…

Je vais même voir pour piquer l’embout triangulaire de protection d’une des cannes à pèche de mon fils pour voir si ça peu tenir sur le canon de ma réplique.
Si ça marche, je le peins en rouge et je transporterai mes répliques avec cet accessoire.

+1 avec toi rendbo,
c’est vrai que pour des braquages,
beaucoup de choses sont détournées de leur contexte usuel.

#5 Répondre à ce commentaire

buya

A quoi ca changerait de changer le couleur du canon, on peut toujours reprendre en noir. Et aussi, si on retire le canon interne qui verrait la différence entre une réplique et une vraie arme ?
Le gars n’avait pas une réplique d’airsoft pour braquer, c’était un pistolet à plomb -.-. Même si l’airsoft est interdit, les braqueurs trouveront toujours une autres solutions.

Et si on s’intéressait plutot la raison des braquages ?
Personne n’oserait imaginer un homme politicien venir braquer un macdonald’s.
C’est bien par faute de moyen de vivre qu’ils ont prit ce chemin.

Ou de trouver une solution alternative pour lutter contre la violence, en engageant par exemple plus de policiers pour intimider tous effractions, comme on le fait avec les radars. Pour moi les braqueurs méritent une balle dans la tête, ils n’ont qu’à pas menacer les gens avec une arme bien qu’elle soit une réplique. S’ils manquent d’argent pour vivre, il y a toujours l’armée. Avis un peu égoiste j’avoue, mais qui pense VRAIMENT le contraire ? Imaginez vous, être prit comme otage par un braqueur ou je ne sais quel individu muni d’un objet ressemblant à une arme, comme dans les films. Vous aimerez, prierez même que ça se finissent au plus vite et d’en sortir indemne, et que le coupable soit punit par la plus forte peine possible, peut être même la mort.

Je dis ça, je dis rien. je pense que vous aussi vous êtes un peu révolté, du fait que l’état va certainement imposer les bouchons orange fluo, qui peut être enlevé ou dissimulé très facilement… Tout ça à cause quelques pauvres « cons ».
Bref, j’expose seulement mon opinion sur les médias qui au lieu d’informer les gens, remet une couche pour inciter d’autres à se procurer des répliques avec des mauvaises intentions.

#6 Répondre à ce commentaire

J. Dujardin

Je suis toujours impressionné à quel point ils n’ont pas compris un principe:

Si une réplique est utilisée dans un délit, le criminel a la même conséquence (peine) que si c’est une vraie arme, mais la victime ne risque pas de se faire tirer une balle… Ben, au pire oui, et elle aura une échymose. Oufff!

La seule personne en réel danger, c’est le délateur. Évidemment, on ne souhaite pas qu’un policier ait à ouvrir le feu (surtout pour les conséquences psychologiques potentielles, ça ça me dérange, parce que la mort du délateur, je ne pleurerai certainement pas).

J’aime bien mieux que quelqu’un essaie de me braquer avec une réplique qu’avec un couteau ou une perceuse… Parce que concrètement, malgré la apparences, la seule personne que ça met réellement en danger est le délateur.

Et s’il se fait descendre, ça en fera un de moins dans la rue, et j’aurai pas à payer pour son logement et sa bouffe en prison.

#7 Répondre à ce commentaire

J. Dujardin

…ni son procès, qui coutent des centaines de miliers (sinon plus) d’euros/dollars à la société, et qui pourraient être mieux investits ailleurs.

#8 Répondre à ce commentaire

Soleo

Je vois vraiment pas non plus ou est le problème, dans le cadre du grand banditisme, ils ont déjà des armes de l’ex-bloc communiste et dans le cadre des amateurs, un cutter, un rasoir ou un gbb ne change plus rien : L’acte de rétorsion est punissable.
Une fois que la police est là, si le braqueur sait qu’il a un Gbb, je le pense suffisamment futé pour ne PAS viser un policier…

P.S: Le canon rouge/orange/jaune poussin/vert caca d’oie ne change rien.
1 : On peut repeindre sa réplique
2 : On peut repeindre une arme à feu pour la dissimuler dans le camouflet et causer bien plus de dommage.

#9 Répondre à ce commentaire

Fufu

Les médias ont une tendance a tourner tout évènement juteux selon leur intéret, autrement dit, faire passer les passionnés d’airsoft pour des fous de la gachette ou des paramilitaires frustrés de ne pas faire la guerre pour de vrai.
C’est typique des médias, ca fait vendre, ca attire le chalant, ca fait cogiter dans les chaumières, donc forcément, ca fait peur.

Je ne pense pas que nous serons inquiétés de si tot, car si on interdisait à la vente un cutter car quelqu’un braque avec, si on interdisait les voitures si on s’en sert comme bélier, etc, on en finirait pas.

L’airsoft est réglementé par des loi concernant le transport, la puissance,et j’en passe je vous apprend rien.
Tant que le joueur consciencieux respecte les lois, il n’y a pas à s’inquiéter, je pense que les politiques savent que ces imbéciles ne sont qu’une minorité a faire usage des répliques pour faires des bétises, ce sont les foyers lamba qui ne le savent pas…

#10 Répondre à ce commentaire

Mugule

Franchement je trouve qu’ils nous on pas trop descendu niveau « descriptions de l’airsoft ». Ils nous considèrent plus comme des grands enfants et le therme « fou de la gachette » convient presque puisque la plupart d’entre nous aime se réalisme (ne dites pas le contraire).

Sur le sujet même je pense qu’ils ne se sont pas trop « trompé » non plus mais là ou c’est dommage c’est sur les solutions à apporter.

Perso j’aime bien cette émission 🙂

#11 Répondre à ce commentaire

Beringer

Nous ne faisons que spéculer..
Si le gouvernement prend une décision, nous devrons la suivre, mais pour le moment, il n’a encore jamais été mentionné un futur projet de loi ou autre..
Attendons, et nous verrons bien..

Non?

#12 Répondre à ce commentaire

ismaldris

La présentation de l’airsoft est « globalement » correcte (il y a eu bien pire) même si elle aurait pu être plus préparée.
A priori le reportage s’est fait un peu à l’arrache d’après ce que nous a annoncé le journaliste de canal plus que nous avons contactés hier…(en 15 jours …)
Nous lui avons dit que l’arme présentée par son braqueur n’était pas une réplique d’airsoft mais une vraie arme à plomb… Mais ce n’est qu’après l’avoir eu que nous avons constatés que l’arme présentée par le policier était la même…

Au programme cette semaine, nouveau contact avec Canal pour « éclaircir » ce sujet et contact avec le syndicaliste concerné…

Ca ne changera pas le reportage, mais cela permettra de donner notre vision des choses aux protagonistes (certains s’en foutront peut être,d ‘autres pas…). Mais ne rien faire, c’est accepter ce genre de dérives dans les reportages…

#13 Répondre à ce commentaire

Hedjour

Ismaldris bravo pour votre implication si je me trompe pas tu es l’ancien secrétaire de la Fede gn ?
Merci de tout votre travail.
Personnellement je trouve que dans ce reportage le flic et le voleur (bizarrement pour faire gamin le bon et le méchant) ont exactement le même discours = ça ressemble à une arme c’est une arme si c’est utilisé comme tel.
Le jeu est simple deux équipes bon et mauvais AH BON j’ai jamais entendu ces termes sur toutes les parties auxquelles j’ai pu participer il n’y avait que rouge bleu ou des factions de pays mais jamais les gentils et les méchants… De plus on entends nulle part que les premières règles existante en airsoft sont les règles de sécurité et à ma connaissance il n’y a pas de mort mais des hors jeux.. (Oui je joue sur les mots mais ça fait toute la différence entre franche camaraderie et volonté de faire peur).
En tout cas je trouve que Canal plus devrait commencer par lire votre dépliant présentant l’airsoft (montre en mains ça prends 5mn) et ça leur éviterais de dire des conneries …
Cela permettra peut être à la présentatrice de glisser une correction un errata ou si on peut rêver un mot d’excuse au cours de sa prochaine édition.

#14 Répondre à ce commentaire

seb

Et c’est repartie pour un tour, il vont nous laissé tranquille OUI ou NON.
la fédé elle fait quoi là ? elle ou ? Quand il a été question de la FFTir là elle a pointe le bout de son nez, mais dans cette situation que dalle, rien , nada, je croyait qu’elle devait montré que l’airsoft est un loisir a part entier et non un exutoire pour les médias et autre ministres et compagnie.

#15 Répondre à ce commentaire

Oyan

C’est encore tres mauvais pour nous tout cela, de plus les reportère nous descente en flèche avec leur sous entendu….

Un conseil dépêcher vous d’acheter des répliques sans bout rouge et des bouches de canon de rechange. Ce sont les vendeurs de lessive de soude qui vont faire fortune car jouer avec des bouts rouge je pense pas grand monde le ferras.

C’est tjs a cause de petit  » crétin  » comme sa que l’on brise le reve, la passion ou encore le sport des autres. Merci a eux……

#16 Répondre à ce commentaire

Stranger

Allons-y, interdisons les répliques d’airsoft, qui peuvent permettre de braquer un commerce!

D’ailleurs, il faudrait aussi interdire les couteaux, les outils de bricolage comme les tournevis, les voitures, les allumettes qui peuvent brûler un bâtiment, même les cartes de crédit qui peuvent être affûtées et servir de lame (fait réel, un avion a failli être détourné avec ce genre d' »outil ») et quasiment tous les objets dont nous nous servons tous les jours!

Les journalistes devraient faire un reportage un peu plus en profondeur sur ce qui n’est en somme qu’un loisir, tout aussi ludique et bien moins dangereux que d’autres, comme le tir à l’arc, où un accident peut aussi très vite arriver. D’ailleurs, a-t-on jamais songé à interdire la chasse? Probablement pas, car il s’agit après tout d’un sport « sérieux »…

Franchement, arrêtons de laisser notre loisir être stigmatisé de la sorte! Il faudrait au moins effectuer un reportage, même amateur, sur l’airsoft vu par les joueurs, et pas par un journaliste qui n’en a jamais fait de sa vie et part avec une pleine brouette de préjugés sans fondements!

#17 Répondre à ce commentaire

Franc-Tireur

Pas mal ce reportage! Il appuie bien là où ça fait mal: sur les problèmes!

Et bien entendu les solutions ne conviennent pas aux joueurs les plus fanatiques: de l’idée rentre les répliques plus identifiables à l’interdiction de l’airsoft…

Perso, je préférerai des solutions plus radicales à l’encontre des personnes qui détournent nos matériels et notre activité. Mais là, c’est une autre histoire.

A méditer:
Mais si le service militaire revenait en place, combien des guerriers du WE entreraient dans l’armée? (il ne faut pas ce leurrer, l’airsoft est devenu très populaire depuis la fin du Service National)

#18 Répondre à ce commentaire

Oyan

Salut franc tireur,

Je fais de l’airsoft car j’aime cette esprit d’équipe présent dans certaine équipe, la réalité des armes ainsi que leur diversité. Je ne le cache pas j’aime la technologie en armement, j’ai démonter et bichonner mon matos et l’utiliser tout les weekend ou durant certaine OP. Mais il ne me viendrais jamais a l’idée de sortir de chez moi arme au point ou quoi car je sais le pouvoir que cela apporte et la peur quelle engrange.

Et moi je suis partant pour remettre en service le service militaire car cela métrai du plomb dans la tête de pas mal de gosse qui n’ont plus aucune limite, éducation ou respect.

Si demain on me propose de rentré dans les rangs je signe tout de suite.

#19 Répondre à ce commentaire

toudou

lol déjà interviewer un braqueur avec une réplique à plomb donc pas d’airsoft pour ensuite diabolisé l’airsoft 3 seconde après c’est cocasse ensuite dire qu’en Suisse l’ajout de peinture orange est obligatoire ça termine bien le truc quoi journalisme de merde on diabolise bien un truc (en déblatérant quelque connerie de si de la) et pouf c’est bon ! Comme ça on a pas besoin de chercher plus loin les raisons des braquages etc plus besoin le problème c’est l’airsoft oO ! Mais jeter moi cette boite à image !!

#20 Répondre à ce commentaire

Tang

Courez acheter vos répliques..avant que cela ne soit trop tard.
Non sérieusement je crois que tout a était dit.
Cela tombe vraiment mal, juste pendant la création de la FFA.

Maintenant que tout les gens sont Informé (Intoxiqué) préparé vous a la lapidation quand vous tenterez d’expliquer ce qu’est l’Airsoft.

#21 Répondre à ce commentaire

Franc-Tireur

Oyan,
Je précise juste une chose:

Je suis Pratiquant depuis 10ans, fondateurs d’association d’airsoft (elle a un peu plus de 8ans) ET militaire… et rare sont les jeunes recrues qui savent tenir une arme, voir se tenir uniquement! Bref il n’y a pas beaucoup d’airsofteurs qui s’engagent.

Et je suis totalement dans ton sens!

#22 Répondre à ce commentaire

Elephant_man

Je regarde pas la boîte a cons, et j’en suis bien content, mais je commence a en avoir plus qu’assez de ces journalistes idiots infoutus de pondre un seul reportage sur l’airsoft qui s’approche un tant soit peu de la réalité 😮

#23 Répondre à ce commentaire

Hedjour

Ou plus que de le remettre obligatoire faire en sorte que des mineurs (jeune adulte) au lieu d’aller en prison.
Soit recruté (envoyé) d’office en tant que bénévole volontaire désigné (concept que j’aime bien un brin contradictoire) au sein de l’armée…
Certaine personne ne pose pas de problème et le service militaire n’apporterais pas beaucoup d’autre ont besoin des frontières et du cadre de l’armée pour se forger…
Pis ça éviterais que les jours de prisons deviennent comme des récompenses.
Mais là je mélange tout…
Faudrait surtout que le législateur se pose des questions de fond que des questions de forme.
Sinon comme il fut dit on interdirais tout à commencer par les mains faut pas croire c’est dangereux des pieds et des mains faut amputer tout le monde…

#24 Répondre à ce commentaire

vigus

…ouaip mais tu mets un bout de rouge sur le nez d’une vrai arme et paf t’as une arme factice !! LOL 😆 😆 😆
Quant on pense que toutes les solutions qu’il (le législateur en général) nous pond, sont de même genre… ça fait peur !!!

#25 Répondre à ce commentaire

OlivierZ

J’avoue, le bout orange c’est LA solution.
Les braqueurs ne seront jamais assez intelligent pour le repeindre !

#26 Répondre à ce commentaire

Franc-Tireur

@Hedjour: j’ai rien compris 😮

#27 Répondre à ce commentaire

vince

😆 qui entend qu’airsofteur mais des plom dans sa replique

#28 Répondre à ce commentaire

guigui79

Je suis affligé par ce reportage!

Ces journalistes sont vraiment des populistes! En fin ça c’est un pléonasme…

#29 Répondre à ce commentaire

Lelouch

en passant,

personne a tilté que l’arme a plomb montrée par l’officier de police est la même que celle du « braqueur » ?

😀

vive C+

#30 Répondre à ce commentaire

pyrrha

interview du « braqueur » probablement bidon en plus
http://www.france-airsoft.fr/forum/index.php?showtopic=128894&st=40

#31 Répondre à ce commentaire

Hedjour

@Franc-Tireur:
Bon en gros et simple au lieu de donner des années de prison au braqueur à réplique on leur colle des années de service sans paie juste nourri logé et à faire le boulot que les Militaires de carrières ne veulent pas faire. Ou leur faire faire un équivalent de service.

Sinon en réponse au fait que le législateur veut absolument différencier les deux voir qui sait interdire les répliques je proposais d’interdire les pieds et les mains car c’est ce qui est le plus dangereux.

#32 Répondre à ce commentaire

Havoc

Moi j’aime bien le soit disant braqueur interrogé par le journaliste… Vous noterez qu’il utilise un P99 à plombs (cf. boîtes de plombs dans la malette)… Alors c’est quoi le rapport avec l’airsoft ?? Je regrette mais utiliser une réplique airsoft et une arme pour le tir sur cible, ben mes gens ce n’est pas la même chose !! Alors qu’on arrête de nous cassez les noix, oui nous « les fous de la gachette »… (journalistes de merde !!)

Encore une fois, et comme signalez par mes confrères précedemment, les journalistes devraient sérieusement se sortir les doigts du fion et faire en sorte que leurs sujets tiennent la route !! Imaginez une émission comme Top Gear ou Turbo avec des informations totalement erronées… Je pense que les passionnés et les gens ciblés par le thème de l’automobile seraient révoltés et passeraient vite à autre chose…

Mais bon, c’est vrai qu’en suivant la politique de TF1 (pour ne citer que cette chaîne) : moi regarder télé, moi être consommateur, moi être débile, moi dire oui à tout, moi croire tout… Et ben non !!

#33 Répondre à ce commentaire

morora69

Hé mais c’est le terrain de Bievres!

#34 Répondre à ce commentaire

DAN.

un reportage(a mettre a la poubelle 😮 ) a la solde du sieur Le roux et son « bout rouge ».

sans parler du kikou braqueur mytho qui exibe un P99 en Cal 4.5mm.(.177)

du grand n’importe quoi.

#35 Répondre à ce commentaire

Ninja_En_Short

Comme d’hab : « Modifier les répliques pour une identification simple »… C’est vrai bien sûr que personne n’aura l’idée de repeindre et encore moins qui auront l’idée de s’attaquer aux crétins qui braquent les bijouteries.

Quant à le référence de la Seine-Je-sais-plus-quoi qui interdit le port de répliques sur la voie publique… Ca l’était déjà, pareil que la vente d’alcool aux mineurs.
36 15 Je-sais-pas-quoi-foutre-pour-faire-parler-de-moi… raison de 99.999999% des braquages par les kikoolol au pistolet à plombs. 😡

#36 Répondre à ce commentaire

jon

bonjour a tous

ce qui me derange sur ce sujet comme bien d’autre d’ailleurs ^^, c’est qu’on parle d’un seul evenement, et tout le monde en paye les pots cassé.

un braquage avec des repliques restent un braquage non ?
il faut peindre le bout en rouge ou alors avoir une culasse fluo, mais lol, le traffic d’armes (et les vraie), et de plus en plus grand (ex: les attaques de fourgeons blindé au lance roquette et aux fusils d’assauts) ça c’est un réel probleme, mais non on prefere mettre le doight sur des personnes honnete et responssable et salir l’image d’un loisir qui ne fait pas de mal (enfin presque^^)

certe nos repliques ressemble a de vraie armes mais la n’est pas la question, car un petit beretta achetter dans un magasin de jouets peux tres bien faire l’affaire. Je ne pense pas qu »a 20 mettre on distingue le jouet de la replique ou du vrai, et comme dit notre braqueur national dans le feu de l’action, et avec l’adrenaline; on me met en joue moi je sauve mes miches et refechie pas a deux fois ^^.
non c’est encore un effet mediatique qui va encore plus tacher notre loisir.

a vi si demain un braquage ce fait au fusil de chasse (et je pense que ça c’est deja fait) on va demander aux chasseurs de peindre le canon en fluo ? a non biensur car la chasse c’est la chasse me***de.
enfin voila vivement que la fedé mette des choses en place pour qu’on arret de nous cataloguer en para-pseudo-commando-kiale kikitoutdur^^
le airsoft est une pratique,un loisir comme un autre .
merci de m’avoir lu et dsl pour l’orthographe a++

#37 Répondre à ce commentaire

DTC

Arretez de pleurer des que cela ne va pas dans le bon « sens » de l’airsoft.
Tout de suite quand on en parle en mal, c’est un reportage « mal renseigné » et « bidon ».
On joue avec des repliques qui ressemblent à des armes, et c’est deja trop pour le public lambda.
Il faut savoir aussi se mettre à la place de la mere de famille ou de la police.
Je suis d’accord pour dire que bien avant l’airsoft, on pouvait braquer au pistolet alarme, a plomb ou en plastique (j’ai eu un pote qui en a fait l’experience gare Monparnasse). Le probleme est la profusion de nos jouets favories, et le manque total de controle de sa diffusion.
Maintenant parlons de la solution, et si au lieu des bouts orange rouge horrible au bout des cannons, on placardait bien en evidence à l’entrée des magasins et des site de vente à quoi serve ces objets. Un peu comme sur les paquet de cigarette, au de « Fumer Tue », on mettrait  » Jouets de collection adulte, son détournement entraine la prison « .
C’est tout simple à mettre en place, il faut juste le généraliser. Une idée à proposer au legislateur.

#38 Répondre à ce commentaire

Angus

Rajouter un code couleur au bout des répliques, c’est la fausse bonne idée, mais c’est la moins pire:
vis à vis du grand public qui n’y connait pas grand chose, c’est simple, rapide, bien visible, et « efficace ». En cette période pré-électorale (régionales dans 1 mois, législatives et présidentielles dans 2 ans), ça plait.
Et ça plait d’autant plus que c’est déjà fait dans un pays en particulier qui a une relation « particulière » avec les armes à feu (dans les yeux du grand public là encore), à savoir aux USA.
Donc sans aller jusqu’à appliquer le principe de parcimonie (rasoir d’Ockham – pas coloré du bout, encore que), cette histoire de « bout coloré » on va se la manger dans la pomme…

Si nous nous accrochons comme des poux sur le crane d’un chauve à ne pas peindre nos répliques, nous risquons fort de nous retrouver avec des mesures plus coercitives encore, comme tout « simplement » l’interdiction, voire la license « FFT » et le classement « 7eme cat.2e alinéa » qui vaudront autorisation de détention et certiicat de capacité.

le dispositif précité est déjà en place pour la détention de certains serpents et autres espèces d’animaux sauvages, tout comme pour certaines races de chiens, alors imagnier que législateur renoncerait à mettre en place des mesures de la sorte pour nous autres… ne vous leurrez pas.

C’est pourquoi amha il nous faut etre fins, proactifs et responsables.
peindre le bout des répliques ça rassurera la ménagère, et c’est elle qui ira aiguillonner ou non le député qui proposera la loi qui nous encadrera pour calmer la madame.

La question du permis ou de la license de détention, elle se pose aussi bien sur, et là, la FFT semble avoir anticipé sur ce point.

On en revient au classement des répliques non plus comme jouet mais comme arme de 7eme catégorie- 2ème alinéa, ce qui est d’autant plus « facile » intellectuellement pour le grand public quand on met en place une convention impliquant que FFA et FFT se regroupent (même de façon limitée sur des projets précis)…

La ou les fédés représentant l’airsoft doivent très rapidement monter au créneau pour proposer des solutions, meme si elles nous paraissent pas forcément les meilleures à nous, qui soient de nature à rassurer le grand public et permettre à notre loisir de perdurer.

Entre peindre le bout de ma réplique, et la mettre au pilon ou jouer en clandé dans des parkings sous terrains avec largo winch, perso j’ai déjà choisi: je jouerai à l’airsoft avec ma réplique peinte en rouge ou en rose avec des fleurs hello kitty, (il y en a des sublimes) sans probleme.

Mettre en place une license d’airsofteur comme les britanniques l’ont fait suite à la reglementation UKARA, oui, aussi.

je préférerai une carte de licensié airsoft qu’une carte de licensié FFT, meme si je n’ai rien contre la FFT par rapport à la pratique du tir sportif qui n’est pas de l’airsoft, et même si je ne suis pas un braqueur de banques ou de fast foods, et encore moins assez couillon pour me balader avec ma réplique en bandoulière sur un quai de gare, ou pour organiser un photoshoot avec les copains lobotomisés en tenue complète intervention sur le parking du supermarché.

Il ne sert à rien de jouer les Louise Michel sur le sommet de la Barricade, mais il est absolument primordial d’etre futés et la jouer fine sur le plan stratégique et politique.
« touche pas à ma réplique », trop tard, faudra bien !
« vivons heureux vivons cachés », trop tard, faut se montrer !

#39 Répondre à ce commentaire

Lordof'

– comme les agressions sur les personnes agées

-comme l’interdiction du port de réplique

comme l’interdiction de vente d’alcool au mineur

ces projet ne sont pas des lois mais des micro évènements politiques : le code pénal comme tout les autre textes qui constituent la loi française prévoit déjà tout ces cas de figure, il n’arrivera rien, quand au bout rouge, ce serait ouvrir la porte à des affaires du genre « il tue son voisin par erreur avec l’arme de celui-ci, « je croyait que c’était un softgun qu’il avait dans sa penderie » déclare l’accusé »

#40 Répondre à ce commentaire

Black Templar

un bout rouge hum ?

le gars qui veut faire un braquage, il en a pas rien a f*tre de ça ?

maintenant moi ce qui me choque le plus, c’est le mot « arme » qui revient non stop tout au long du reportage.

#41 Répondre à ce commentaire

Seiko

Et le jour ou un mariole voudra faire le malin, il prendra un Arme peindra le bout en orange et Personne ne s’en inquiètera…

#42 Répondre à ce commentaire

Gros bob

Si un type prend une réplique de pistolet pour faire un braquage, et pointe un policier avec, ils n’ont qu’a l’abattre, au moins il ne recommencera plus.
Cela devient fatiguant d’être montré du doigt à cause de gens n’étant même pas airsofteur!
On va interdire la chasse? Parce que des braquage au fusil de chasse scié, c’est plus courant, quand même!

#43 Répondre à ce commentaire

YWILBIBAC

« il prendra un Arme peindra le bout en orange et Personne ne s’en inquiètera… »

peut-etre mais la facilité serait d’acheté un airsoft et de le repeidre en noir de maniere a camouflé son authentification….et la ce sont la majorite des consomateurs consiencieux qui trinque(encore une fois…en plus c’est nous: c’est pire 😮 )

Je suis « POUR » que des mesures soit prises pour le bien et la protection de mes loisirs et passions ainsi que de la legitimité de leurs places au sein de notre societé…A CONDITION QUE CELA SOIT NECESSAIRE.

J.D(poste6 et 7):
« …J’aime bien mieux que quelqu’un essaie de me braquer avec une réplique qu’avec un couteau ou une perceuse… Parce que concrètement, malgré la apparences, la seule personne que ça met réellement en danger est le délateur.
Et s’il se fait descendre, ça en fera un de moins dans la rue, et j’aurai pas à payer pour son logement et sa bouffe en prison… »
« ……ni son procès, qui coutent des centaines de miliers (sinon plus) d’euros/dollars à la société, et qui pourraient être mieux investits ailleurs… »

ALORS LA 💡 : ca va faire bizarre venant d’une personne qui dit beaucoup de connerie(anerie:MOI) mais là, CA, c’est vraiment honteux…il y a des choses qu’il ne vaut mieux pas entendre 🙁 …

#44 Répondre à ce commentaire

YWILBIBAC

au faite…le mot ou expression « airsoft » apparait combien de fois dans le reportage? 😈

#45 Répondre à ce commentaire

SpaceSoviet

C’est un mauvais moment à digérer, il y a 5-10 ans c’étaient les jeux vidéos qui étaient pointé du doigt au moindre fait divers, maintenant GTA a droit à des articles élogieux dans la grande presse.
Les politiques ne vont pas instaurer le PEGI sur nos répliques certes, le bout rouge serait le moins contraignant pour nous.

N’empêche c’est décevant de Canal+ qui pour le coup se remet au niveau de sa « grande ennemie » TF1.

#46 Répondre à ce commentaire

seb

Il veulent que l’on marque de rouge l’ame du canon pas de probléme, donc je fait tout mes réplique et aussi mon SIG P239 ( 9mm para ) dans le même élan , et là on distingue plus la réplique de la vraie. perso c’est une idée qui leur vient d’ou ?

#47 Répondre à ce commentaire

yayap90

en meme temps entre  » l’airsoft un loisirs qui se popularise  » et  » le vrai bluff des faux flingue  » c’eest certain que la tele va choisir le plus effrayent , tout comme au USA y faut toujour tourner cela a la terreur .
Pourquoi ne fon t’il pas un vrai reportage de 30-40 minute lors d’une grande OP ( car ce n’est pas pour dire mais tres souvent ils vont chercher les team qui se situe dans les village les plus pommer , desoler au team ayant eter interviewer ce n’est pas parsonnel , en plus fr 3 et deja venu dans mon village 🙁 ) , mais si ils prennaient bien soi de filmer la partie du debut a la fin avec passage chrony , verification age ,port constent des lunettes de securiter , barbeuc , convivialiter , etc , la au moin ca montrerai que c’est un loisir ou l’humour et la bonne ambiance reigne ( meme si il y a sa partout , meme dans les petite parti entre amis ) et qu’il y a un certain serieux derierre ceu jeu de  » fou de la gachette  » ( qui soi dite au passage et un terme stupide et inexacte car la gachette c dans l’arme en elle meme c la detente sur la quelle on appuie pour exercer une force qur la gachette et faire partir le chien , et sur un airsoft « gachette pas exister » …. ❓ ) enfin voila , mais le jour ou il y aura un vrai reportage passent sur une grande chaine et pas sur tv pas connu que tu capte a 15 kilometre a la ronde …, enfin c loin d’arriver je pence , mainteant il n’y a plus qu’a esperer que la FFA et la FFT arrive a diminuer cette reputation qu’a l’airsoft a l’heure actuelle , car bien souvent les mauvaise reputation son causer par le manque d’information !!!!
( de plus choisir Elie Semoune pour faire l’interview du « braqueur au faut flingue  » c’etai pas tres fute fute 😡 )

je m’excuse si l’un de mes propo a eja eter citer , je n’ai pas reelement eu le temsp de tout lire je doit avouer ..honte a moi !! 🙁 )

#48 Répondre à ce commentaire

SpaceSoviet

Y’avait cet excellent reportage sur France 3, où l’on voyait des joueurs de tous horizons et qui se terminait sur le barbecue de fin d’Op.

Attention aussi le but du reportage canal+ n’est pas d’expliquer ce qu’est l’airsoft, mais d’ou viennent ces répliques utilisées par la petite délinquance.

#49 Répondre à ce commentaire

FoxTwo

Sinon vous êtes au courant qu’il existe une pratique politique qui s’appelle « préparer l’opinion » ?

Le concept : balancer régulièrement dans les médias les infos qui vont alterer la perception du public et apporter la touche finale avec une loi.

On a eu l’affaire Tomer Sisley. On a eu le braquage du McDo de Nimes. On a eu divers reportages télévisés. Et ce n’est pas fini, on n’a pas encore eu notre loi.

C’est de la préparation d’opinion qui est en cours, ça veut dire qu’une loi nous attend au bout du chemin.

Quand le député Leroux a parlé de « code couleur » il ne pensait pas à des peintures custom sur AEG.

#50 Répondre à ce commentaire

Hedjour

@FoxTwo: Il ne parle pas de code de couleur mais de distinguer une réplique d’une vrai au premier regard. Si je me souviens bien.
C’EST PIRE va t’on se retrouver comme les Peintrestireurs avec des bombonnes de bille au dessus des répliques fini les mid cap vive les vidangeurs de chargeur du full auto et la consommation. 😡

#51 Répondre à ce commentaire

medoc

encore une video pourris l’avantage c’est que personne la vu vu que l’émission passe ne cryptée 😆

#52 Répondre à ce commentaire

Jerikho

Malheureusement non c’était en clair!

#53 Répondre à ce commentaire

creed

le bout rouge n’est pas une solution
car les gens qui respectent déjà les lois actuelles seront obligés de s’y soumettre alors que ceux qui ne les respectent pas maintenant ne les respecteront pas non plus demain, faut pas réver.

l’exemple des USA n’est pas bon non plus car certes ils ont des bout rouges sur leurs répliques mais maintenant ils ont des vrais braquages avec des vrais armes avec le bout peint en rouge aussi. Et puis là bas une vraie arme coute moins chers qu’une réplique et ca n’a pas arrêté la criminalité.

le probleme en france ne vient pas de la réplique d’airsoft ressemblant à une arme mais à la sécurité tout court et au bon sens des législateurs. Les lois actuelles sont correctes, il suffit de les appliquer et dans le reportage ils ont quand même parlé de cet aspect. quelquechose qui ressemble à une arme sur la voie publique est considérée comme une arme.

un couteau de cuisine de 15 cm de long pour 10€ est une arme.
une bonbonne de gaz et des clous est une arme.
une tronconneuse , une hache, des pics de cheminées, une bouteille d’acide à 5 € peuvent aussi servir d’armes.

une main dans la poche en faisant le pistolet est aussi considéré comme une arme par la justice.

si pour être tranquille, il faut avoir un bout rouge , être déclaré et ne pouvoir jouer que sur des terrains authorisés mais aménagés et entretenus, réservés à notre passion et aux majeurs… pourquoi pas.

iI faut voir tous les aspects du sujet, bien y réfléchir pour trouver une vraie solution et pas un ersatz qui ne changera rien à la situation sauf pour ceux qui respectent déjà les lois actuelles.

#54 Répondre à ce commentaire

elminou

de la taule pour tout c est branleurs de petit kaid de merde, feraient mieux d allez au bahut a la place de vouloir jouer les petits MESSERINE.
Merde y a des claques qui ce perdent.
En taule comme chez nos amis anglais, tu veux jouer les grands, tu paie comme les grands.
On va payer les pots cassés une fois de plus 😥

#55 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Donc, nous avons joint de nouveau l’équipe ayant fait ce reportage ainsi que d’autres intervenants y apparaissant.

Le fait que la réplique montrée par le policier et celle du braqueur soit la même est une coincidence. Ils e trouve que le policier est airsofteur occasionnel et a amené du matos a lui ainsi que du matériel emprunté à des amis airsofteurs.

Le reportage s’est fait en urgence et donc les journalistes avaient peu, voire pas d’infos au début. (ce qui prouve leur travail de recherche quasi nul). ils ont été boulés par plusieurs asso avant de tourner sur l’airsoft

Ils ont mis une partie d’airsoft à la fin car ils voulaient d’après eux terminer sur une note positive…

Bon, on ne reviendra pas en arrière, mais ils ont maintenant nos coordonnées en cas de besoin.

Après, pour le bout rouge, c’est certes un moindre mal mais c’est comme la plupart des décisions prises en matière de sécurité ces dernières années… un pretexte pour dire « on a fait quelque chose », même si c’est inefficace.

Nous avons quelques mois à tenir jusqu’aux éléctions régionales (le fait est que les sujets relatifs à la sécurité sont toujours mis en avant avant les éléctions: la gare à vue, les braquages etc)

Il faut s’attendre a une recrudescence des actes délicteux car l’aspect médiatique de la chose a toujours eu un impact sur la délinquance (à la hausse malheureusement). Un reportage sur le svols à la portière. et hop, pendant 15 jours, on a eu des vols à la portière partout…

Pour revenir sur le sujet, le classement en 7 éme n’est pas la solution . C’est surtout plus de contraintes pour les honnêtes airsofteurs et cela ne changera rien pour les malfrats.
Le bout rouge? on en a vu les limites aux états unis et dans d’autres pays c’est clairement mettre en danger les policiers français qui n’ont pas la même « protection » que les policiers américains quoi qu’on en dise… (nous avons initiés des contacst avec des syndicats de police sur ce sujet)
L’interdiction? Financièrement, techniquement et politiquement difficiel à mettre en place (les airsofteurs sont des élécteurs, leur budget n’est pas neutre, et les emplois dans le milieu de l’airsoft, sans représenter une multinationale du médicament ou du pétrole, sont tout de même nombreux).

#56 Répondre à ce commentaire

Kamikaze_Eagle-one

Bonsoirs a tous je suis membre de la team eagle one a paris qui aparais a la fin de ce reportage.
Pour commancer 1er point : petetre pas d’autorisation pour le terrain de bievre mais l’airsoft comme le paintball y est tolerer la preuve meme pour ceux qui sortent nimporte quoi des gendarmes s’entraine tous les dimanches matin j’ai deja discuter avec eu et mon dit qu’on avais le droit d’etre la puis la visite de policier a la recherche de stupefiants qui m’on dit la meme chose.
En suite 2eme point : arreter de dire que le journaliste ne c’est pas renisegner sur l’airsoft il l’a fait en nous contactant, la partie sur l’airsoft de ce reportage ne dure que 8min30 alors qu’ils en on filmer presque 30min donc renseignez vous avant de dire nimporte quoi. c’est les monteurs qui ont tout remis a leurs sauce en regardant bien quand eric ( gerant du magasin d’airsoft ) a dit « le plus realiste possible, la replique la plus realiste » on vois que ca a ete couper.
et pour finir 3eme point : on fait passer un message au personne qui ne connaissent pas l’airsoft en leur disant que c’est « dans un esprit completement ludic et fairplay »

en gros ne faite pas dire au journalistes ce qu’il n’ont pas dit

#57 Répondre à ce commentaire

angus

ok,
on ne fait pas dire aux journalistes ce qu’ils n’ont pas dit, mais ce qu’ils ont montré (le montage, ça fait partie du reportage, et les journalistes ont la main dessus).

c’est bien de montrer l’airsoft de façon ludique et fair-play, encore mieux quand on peut maitriser la communication de bout en bout (et ce n’est pas facile) pour montrer l’aspect très important du respect des lois et de la sécurité.
et une autorisation, ce n’est pas un « on nous a dit que »

vous êtes sur le terrain de Bièvres (si je me fie à ce que tu as écrit) sans autorisation.

ce terrain est public ? – si oui se balader sur la voie publique – ou terrain public – avec des répliques c’est illégal – mais bon, la GAV et la confiscation des répliques dans ce cas elle sera pour vous, et vu ce qu’on en dit ça doit être une expérience intéressante (passez les premiers, vraiment). et si un promeneur se fait esquinter par une bibille, vous le gérez comment ? et votre assurance ?

le terrain de Bièvres est privé ? – si oui, en cas d’accident (entre joueurs, ça arrive, meme aux meilleurs) vous gérez comment les responsabilités au civil comme au pénal avec les assurances ?

c’est génial de passer à la télé, mais il faut savoir etre prudent et maitriser tous les aspects de sa communication.

#58 Répondre à ce commentaire

moa

toujours une minorité qui fait parler
de toutes façon quoi qu’il en soit …. ça finira par changer
bout rouge ou pas …. ça sera pas dans le bon sens

profitez-en …. jouez
a suivre

#59 Répondre à ce commentaire

D.Z.

perso, je suis pour le bout rouge (sur nos répliques !!!! 😆 😆 )
mais pas le bout de la réplique peint en rouge,
je parle d’un cache en plastique qui tiendrait par le biais
d’un élastique et cacherait le cache flamme.
Obligation de transporter sa réplique dans une housse avec ce bouchon plastique dessus,
et arrivée sur le terrain de jeu, tu vires le cache et tu joues avec ta réplique normale.

Je préfèrerai ça, à un cache flamme rouge (qu’il sera possible de changer sur le terrain par un normal, mais plus cher que le capuchon plastique), ou à une interdiction pure et simple de l’airsoft…

Mais je reste ferme sur le point que, nous, airsofteurs « sérieux » nous devons donner le bon exemple, en n’exhibant pas nos réplique hors de nos terrain de jeu ou nos magasins favoris…
Je ne critiquerai jamais les flics d’avoir abattu un malfrat qui menace une tiers personne,
avec une arme ou une réplique. Tu prends un risque, tu l’assumes…

La vidéo n’est plus visible, pourquoi ?

#60 Répondre à ce commentaire

seb

Même « WAT » nous soutiennent en suppriment la vidéo.

#61 Répondre à ce commentaire

orangina rouge

seule vérité c’est au revendeurs de faire attention a qui c’est vendu . Déja ça empecherais beaucoup de problemes.

Les anglais le prouvent a l’heure actuelle et sans fédé…

#62 Répondre à ce commentaire

D.Z.

@ orangina rouge, c’est pas si facile que ça,
ou alors les magasins de bricolage ne vendent plus d’outils, pieds de biches, perceuses…
les garages ne vendent plus de véhicules, et ainsi de suite,
sans demander le casier judiciaire,
sans faire une enquête de voisinage… sur l’éventuel acheteur.
Les vendeurs de tout genre, ne peuvent pas « faire vraiment attention à qui c’est vendu ».

Quasi tout objet, peu devenir une « arme par destination »,
imagine, tu vas au magasin de bricolage acheter une perceuse ou des tournevis,
et le vendeur te fait ch*er en te posant des questions ou te fait remplir des questionnaires, pour savoir si tu ne vas pas percer un coffre, ou agresser une petite vieille avec un tournevis pour lui piquer sa retraite…
imagine, si demain tu vends ta voiture d’occaz, tu te vois faire une enquête sur l’acheteur pour être sûr qu’il ne va pas s’en servir comme voiture bellier ?…
Moi perso, ça me gonflerai grave.

Un vendeur de réplique d’airsoft, vend ses jouets à toutes personnes majeur,
c’est vraiment la seule chose à laquelle il doit faire attention.
Bien sûr, les conseils pour le transport, la sécurité et le jeu
doivent faire partie du discourt de vente du vendeur,
mais en aucun cas il ne peut ou ne doit se « renseigner » sur ses acheteurs.

Je pense que nous sommes déjà bien assez « fliqué »,
comme d’hab, ça reste mon humble avis.

#63 Répondre à ce commentaire

ismaldris

Euh, je ne vois pas l’interêt de mettre un bout rouge sur la réplique pour le transport dans la mesure ou celle ci doit être dans une housse pendant son transport et donc invisible de l’extérieur.

Par contre, le coup du capuchon comme en paintball serait une bonne chose en zone neutre (même si ça n’est pas toujours respecté en paintball, c’est une sécurité de plus)

Quand au journalistes, ils n’y conniassaient rien à l’airsoft au début de leur reportage et ont appris sur le sujet au fur et à mesure de leurs rencontres…
C’est eux qui nous l’on dit et ça a été confirmé par le policier qu’ils ont interviewés…

Les commentaires sont fermés sur ce billet.