La FFA répond à France-Info

22
Avr
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Suite à la chronique diffusée par France-Info hier au sujet des braquages commis avec des armes factices et reprise sur leur site web ( cf France-Info : armes factices et braquages ), la Fédération Française d’Airsoft a entrepris de contacter la radio afin de présenter notre loisir à la radio, conjointement avec Guyenne Airsoft. Une copie de la lettre est visible sur le site web de la FFA et dans la suite de cet article. L’association est également en train de prendre contact avec LCI, France 2 et M6 qui ont également repris l’information.


Réaction de la Fédération Française d’Airsoft au reportage de France-Info intitulé « un braquage sur deux est commis avec une arme factice »

Bonjour,

Nous venons vers vous suite à la diffusion sur vos ondes d’un reportage de Franck Cognard que vous reprenez sur votre site internet à l’adresse suivante « Exclusif : un braquage sur deux est commis avec une arme factice » . Nous souhaiterions apporter une réaction à celui-ci.

L’airsoft est un loisir né au Japon qui a commencé à apparaître en France dans le milieu des années 80 et depuis en plein essors. Le milieu de l’airsoft se structure depuis le début des années 2000. La naissance régulière d’association d’airsoft à travers la France, la création et l’adoption par celles-ci de charte de conduite tel que la charte Guyenne-Airsoft et dernièrement la création de la Fédération Française d’Airsoft en témoignent.

Le milieu de l’airsoft est conscient des lois l’encadrant et est respectueux de celles-ci. A ce titre nous ne voulons pas être assimilé aux actions criminelles commisses par des malfaiteurs avec des répliques qui sont pour nous des jouets. Nous ne souhaitons pas non plus que notre loisir soit la victime de ces actes délictueux suite à la création d’une loi faite sans nous avoir consulté.

Dans votre reportage vous parlez de l’idée de changer l’apparence de nos lanceurs, soit par un code couleur, soit en en modifiant les formes afin qu’ils ne ressemblent plus à des armes réelles. Cette idée est selon nous une mauvaise solution. Comme le rappelle Philippe Noble dans votre reportage, il existe maintenant de vraies armes avec des couleurs flashy, de plus rien n’empêcherait des braqueurs qui utilisent des répliques de les repeindre pour les faire passer pour des vrais armes. M. Le Roux émet alors l’idée qu’ « il faudrait pour cela que « les armes qui servent à jouer » soient « très différentes des vraies armes ». ». Premièrement nous vous rappelons que nos lanceurs ne sont pas des armes mais des maquettes d’armes, au même titre qu’une maquette d’avion ou de voiture. Ensuite le fait de jouer avec des répliques ayant l’apparence la plus proche possible du modèle original fait parti du plaisir du jeu. Ce jeu comprend une dimension importante de stratégie et de camouflage, or se camoufler avec un lanceur orange fluo deviendrait bien plus problématique et cela irait à l’encontre de l’esprit du jeu. Le collectionneur quant à lui trouverait sa réplique défigurée. Sans prendre en compte encore une fois que l’imagination des malfaiteurs, leur permettra de toute façon de maquiller de vraies armes en faux lanceurs.

Actuellement la loi est bien faite car si l’on met en joue quelqu’un avec une arme, ou un objet en ayant l’apparence, alors cet objet est considéré comme une « arme d’intention » comme vous le rappelez sur votre site Internet en faisant un lien vers l’article 132-75. De ce fait, menacer un agent des forces de l’ordre avec un lanceur ayant l’apparence d’une arme expose le braqueur aux mêmes risques de poursuites que s’il s’agissait d’une arme véritable, et cela permet aussi à cet agent de répliquer avec son arme de service. Il ne faut pas oublier que ces personnes sont des malfaiteurs et non des victimes.

Il existe un autre point que vous n’avez pas abordé c’est le prix de nos répliques. En effet une répliques de bonne qualité comme vous les présentez dans votre reportage à un coût allant d’une à plusieurs centaine d’€uro. Ce qui, d’après ce que l’on a pu apprendre d’amis policier, les rends plus cher que de vrai armes trouvable sur les marché parallèle.

En conclusion, une mauvaise législation sur le sujet pourrait mettre à mal des années d’efforts, détruire un milieu économique en plein essor et un nouveau loisir de plein air. Nous ne souhaitons pas pour certains d’entre nous revivre le procès d’intention qui avait été fait au milieu du jeu de rôle dans les années 80/90.

Dans l’optique d’une prochaine collaboration, nous nous tenons à votre disposition si vous avez besoin d’informations complémentaires.

Pour la Fédération Française d’Airsoft.
Yves-Mari PRADELLE
Vice-président en charge de la communication

Tags , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

36 réactions sur “La FFA répond à France-Info”

#1 Répondre à ce commentaire

Jackchirack

bien ça !!!!

sauf que sans faute d’orthographe ca serait plus crédible………..

#2 Répondre à ce commentaire

Franc-Tireur

mettre à mal des années d’efforts, détruire un milieu économique en plein essor et un nouveau loisir de plein air.

Oui MAIS!! encore du fric, toujours du fric… et puis je remarque depuis mes 9ans d’airsoft, que ce n’est pas FA (puis la FFA) qui aura fait les plus gros efforts et sacrifices! ❗

[HS ON:] Et dire qu’il y a encore quelques années (2 ou 3) il était TRES mal vu (au risque de ce faire bannir du forum) de parler de Fédération sur FA… 😆 [/HS OFF]

#3 Répondre à ce commentaire

V@$$!L!

Très bonne réaction sur le fond. J’émets en revanche de sérieuses réserves sur la forme : il est vrai que les maladresses de rédactions et les nombreuses fautes d’orthographe discréditent le message pourtant structuré et les arguments pertinents.
Bonne initiative, mais attention à la forme, donc 😉

#4 Répondre à ce commentaire

V@$$!L!

Bon ben ça m’apprendra : j’ai mis un « S » à « rédactions » là où il n’y aurait pas dû en avoir 😆

#5 Répondre à ce commentaire

Black-Hawk

Pareil, même si les articles des journaux sur Internet sont truffés de fautes, ce n’est pas une raison pour balancé un communiqué qui en est plein!. L

#6 Répondre à ce commentaire

Black-Hawk

Hop, et comme charité bien ordonnée commence par soi-même, je corrige, « balancer », bien sûr!

#7 Répondre à ce commentaire

David75

c’est pas france info qui fait les lois c’est pas a eux qu’il faut s’adresser il ne font que constater la triste vérité.

#8 Répondre à ce commentaire

Swyz

Peut être mais c’est à cause de faits divers et de l’engouement médiatique que des loi sont proposés. C’est aussi par les médias qu’on pourra changer l’image de l’airsoft donc c’est à eux qu’il faut s’adresser pour éviter les reportages foireux

#9 Répondre à ce commentaire

AsH

Une bonne réponse qu’ils font la !

#10 Répondre à ce commentaire

Psychos

la réponse est plus que correcte, j’approuve 🙂

que ce n’est pas FA (puis la FFA)

quel rapport entre les deux?

#11 Répondre à ce commentaire

ATC-DpMp

le monde de l airsoft ne tourne pas qu autour de Fa , FFa ,bille de6 et Warsoft faudrait passer la vitesse superieur et commencer a parler le meme dialogue car les gueguerres steriles nous desservent….

#12 Répondre à ce commentaire

Crazy Gamer Dimitri

J’approuve le texte de la FFA !

Il est important que les médias dfassent la différence entre armes et répliques !

De plus, ne vaut il pas mieux qu’un policier ou un commerçant se fasse « braquer » par une réplique plutôt qu’une arme !
A méditer !!!

#13 Répondre à ce commentaire

Ragnarock

Dans le pays de Candy sa serait que personne ne braque personne …

#14 Répondre à ce commentaire

J. Dujardin

FA? Aucun rapport, FA est un forum, pas un organisme.

Chose que j’aurais ajouté:

Le malfaiteur risque les mêmes conséquences juridiques que si une vraie arme était utilisée, de la même façon qu’il s’expose à la réponse appropriée de la part des forces de l’ordre. Non seulement cela, c’est aussi bien moins dangereux qu’avec une vraie arme: le malfaiteur ne peut tuer personne, ni même blesser significativement!
Autrement dit, la seule personne en réel danger est le malfaiteur.

Et suite à ça, leur phrase très pertinente:

Il ne faut pas oublier que ces personnes sont des malfaiteurs et non des victimes.

Et voilà.

Surtout que, comme dit dans la lettre, dans la plupart des cas des vraies armes sur le marché noir ou simplement dans certaines banlieues sont moins coûteuses…

#15 Répondre à ce commentaire

Nerzh

C’est le monde merveilleux des Bisounours… Comme si légiférer, interdire, proscrire, ou verser dans le tout repressif allait changer le comportement belliqueux de certains co… (Oupsss); Grotesque…
Pour être crédible il faut avoir une légitimité, là, plus que jamais; Pour avoir une légitimité, il faut être représenté par une fédé qui ne l’est pas moins ! Pour être crédible, faut pas vendre des maquettes mais des répliques avec le véritable devoir d’information qui s’impose… Pour être crédible, il faut avoir le poids de l’agrément qui va bien…

Et pas taper sur tout ce qui bouge… Au-moins ça c’est fait…

En France, on peut tirer du calibre 12 à 16 ans mais pas utiliser une réplique non léthale propulsant une bille de maïs biodégradable à moins de 18, moi je dis : C’est la fête !

Courage à tous, le Législateur n’est pas qu’idiot, heureusement…

#16 Répondre à ce commentaire

BlackTig3r

Bon communiqué !

En effet, sur les marchés parallèles, de ce que j’ai entendu, on trouve des revolvers à 150 euros et des Beretta M9 à 300 euros … ce n’est pas le motif du prix, même si un peu, qui fait choisir aux malfaiteurs d’utiliser une réplique au lieu d’une vraie arme à feu.
Un témoignage d’un braqueur dans un autre reportage montrait en effet que le braqueur utilisait une réplique surtout pour ne pas que le braquage tourne mal. (un tir et ça rajoute nombres années de prison à la peine encourue …) et ça le communiqué n’a pas insisté dessus.

#17 Répondre à ce commentaire

Mokushiro

Un bon communiqué.

La FFA a prévu de contacter le gouvernement ? Les parlementaires ? L’organe législateur ? Quelqu’un d’autre ?

Parce qu’à ce rythme là, le législateur n’est pas (qu’)idiot, il est aussi et surtout émotif. Qui dit émotion, dit Loi-Emotion, càd une bonne vieille loi pondue en 5.7 pour calmer l’opinion publique…

#18 Répondre à ce commentaire

Sckizo

@Mokushiro: oui nous y travaillons en collaboration avec Airsoft-Guyenne.

Mais notre sentiment est plutôt que le trop cours laps de temps entre les différents reportage et le fait qu’ils soient en parti commun, nous font pensez que cela est orchestrer par M. Le Roux.

#19 Répondre à ce commentaire

Judic

Comme tout le monde, concernant cette réponse, je suis d’accord sur le fond.
J’ai les mêmes observations pour la forme. Elle dessert le propos. Quelques relectures auraient peut-être pu éviter cela.

Toutefois « la critique est aisé mais l’art est difficile ». La preuve, nombreux sont les observateurs a avoir laissé passer quelques coquilles dans leur message.
Je loue donc avant toute chose la réactivité de la FFA.

Et pour l’aider dans son travail argumentaire, un lien trouvé aujourd’hui sur Red Alliance :

http://publicintelligence.net/baltimore-police-department-guns-that-look-like-toys/

Il démontre que les solutions simplistes sont bien évidemment loin d’être les meilleures.

#20 Répondre à ce commentaire

Kenny McCormick

J’aime pas le nouveau logo de la FFA ! 😮
Pourquoi ils ont pas ré-utilisé le fake qui existait déja? 😛

#21 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

Yes Kenny, je suis d’accord, le logo n’est pas topissime 😈 .

De plus, il ressemble étrangement au logo du magasine « Cibles » (c’est compréhensible), en manque d’inspiration ? 🙄

Je sais, c’est une bricole, mais le logo a toute son importance, j’ai eu l’occasion de présider une association qui a eu 2 logos, le premier était beaucoup moins fun que le second.

Les couleurs ont une signification ?

En contre partie, j’adooooooooooooooore la police de caractère 🙂

#22 Répondre à ce commentaire

Kenny McCormick

+10, Vash : c’est bien d’avoir mis « airsoft » en gras

Sérieux, vous trouvez pas celui-ci : http://www.ad1-airsoft.com/images/LOGO-FFA.jpg plus significatif ? Il va plus droit au but,non ?

#23 Répondre à ce commentaire

Kenny McCormick

En plus, y’a les couleurs du drapeau français !

#24 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

Yes c’est clair 😆

J’ai zieuté le logo de la FFTir et il est aussi sympa (j’aime l’usage des lettres du logo) 😉

Oui Kenny, tu as raison pour les couleurs du drapeau 😉

#25 Répondre à ce commentaire

Sckizo

Je vais vous redire ce qui a été dit sur FA à propos de notre nouveau logo :

On a une cible, le bleu le blanc le rouge. Autour de la bille une communauté.
ça c’est le symbolique.

Pourquoi nous ne voulions pas de lanceurs sur le logo.
Diverses raison à cela parmi lesquelles : une question de droit déjà (on ne peut pas utiliser l’image d’une arme comme ça), une question de choix ensuite, quel lanceurs ? logiquement en tant que fédération française on aurait du choisir le famas, mais y en auraient qui auraient râler encore parce qu’il ne trouve pas beau notre clairon national 😀
Enfin et surtout une question d’image. Vous ou moi, en tant qu’airsofteur nous voyons une réplique dans les mains d’un joueur, toute personne extérieur voit un militaire en arme.
C’est justement le cas du pseudo logo que tu trouves plus « droit au but ».

#26 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

Hello Sckizo 🙂

Tes arguments se défendent, mais comme ça, le logo n’est absolument pas parlant en terme de lisibilité pour les non pratiquants (pour ne pas dire les civils).

Pour ma part, je fais de l’airsoft depuis plus d’un an et demi, je taf dans le domaine du Web où la communication est primordiale, la représentation de la cible et de la communauté sont ici symbolique, tu ne m’aurais pas dis que les couleurs représentaient la communauté Airsoftienne, je ne l’aurais pas trouvé tout seul (et pourtant je suis très open).

L’autre logo avait l’avantage de montrer une mise en situation avec la fameuse bille blanche qui tournoie autour du joueur.

Je vais essayer de faire deviner à mes voisins à quoi correspond notre sport rien qu’avec les logo histoire de voir les réactions, je vous tiendrais au jus 😉

Pourquoi reprendre le logo de « Cibles » et le transformer en logo « Airsoft » ? vous ne vouliez pas avoir une création originale ?

#27 Répondre à ce commentaire

Sckizo

l’autre logo montrait une arme. Donc non.

Ensuite non ce n’est pas le logo de cible, c’est une création originale faite par des personne dont c’est le travail. Il a été choisit parmi toutes les propositions reçues de gens dont c’est le métier. Il a été choisit par des airsofteurs (nous) qui font de l’airsoft depuis 1 à 20 ans.
Après comme toujours y a ceux à qui ça va plaire et ceux qui comme toi aurait voulu autre chose.

#28 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

Ce n’est pas le logo de « Cibles » mais celà y ressemble énorment (d’un coté, rien ne ressemble plus à une cible qu’à une autre).

Après je t’accorde que le logo ne peut pas plaire à tout le monde, perso, et ce n’est pas que j’aurais voulu autre chose, mais que pour véhiculer notre activité à l’extérieur un logo plus « explicite » aurait été peut être plus parlant aux yeux des gens, mais celà ne reste que mon point de vue et n’engage que moi.

Enfin, au final, ce n’est pas l’intégralité du logo qui m’interpelle le plus mais le picto, sinon comme je l’ai dis au dessus, la police de caractère est géante 😉

#29 Répondre à ce commentaire

sliz

la seule idée est de démontrer au gouvernement que nos repliques sont bien des jouets et que si ils créent une loi qui vise a changer d’apparence nos répliques, c’est comme donner un ballon de basket a un joueur de foot! Si on fait de l’airsoft c’est pas parce qu’on est fan de paintball, ou de tir a l’arc, l’airsoft est un plaisir autant sur l’equipement vestimentaire que sur les réplique et que sur les scenarios!!!

Donc qu’ils se le disent, si ils nous foutent en l’air notre passion par des corps plastique tranparent, ou je ne sais pas quoi d’autre voir meme en interdisant l’importation des replique en france, ben ils vont tout simplement faire des malheureux!!!

ensuite n’oublions pas de leur faire comprendre que le mec qui vise un flic avec une replique ou une arme c’est identique; CA RESTE UN GROS CON QUI VEUT SE PRENDRE DU 9MM DANS LA TRONCHE!!!

tout flic est la pour faire son job, arretez un mec qui braque ou tien un otage a bout de 9 mm ou de 6mm airsoft, ca reste lui le coupable de ce qui lui arrivera, et ce ne sera pas la victime de quoi que ce soit!

tout comme les gens qui peuvent etre en tenue militaire et armé de replique en dehors des terrain d’airsoft ou durant les parties organisés!

donc que chacun prenne leur responsabilité, et qu’on arrete de nous faire chier!

car jpeux tres bien braquer un mec avec un gun a flechette ou a petart!

et je peux meme prendre une license de tir, et me procurer une vraie arme pour faire le con, comme le fusil de chasse de uncle bens, dans son salon!

brefs, si on vuet faire du mal, ya plein de facon, et c’est pas l’airsoft qui a ammener les gens a braquer ou tuer, donc ca n’y changera rien!

perso je connais des mecs qui pour 150€ peuvent m’avoir un 9mm M92F chargé!….

apres voila, je dis pas que j’en ai ni meme que ca m’intersse, j’ai un 1911 en 6mm ca le va tres bien et ca me sert que pour l’airsoft!

mais que l’on se foutent pas de notre gueule c tout!

on ne fait que JOUER, et pas tuer ou braquer, et ON EST RESPONSABLE!!!

#30 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

Yes Sliz,

Pour la plupart des joueurs, nous sommes responsables, mais il existe des cas à part :

1) Les mecs qui font des parties en sauvage (qui annoncent des parties sur FA en toute impunité, je me suis renseigné sur un terrain que l’on avait essayé d’avoir légalement avec l’accord du proprio qui m’a pourri au téléphone parce que des jeunes cons le squattaient et le pourrissaient),

2) Des mineurs qui jouent avec des répliques pour majeurs et en sauvage (parties annoncées sur Airsoft Project).

C’est ce genre de « public » qui nous fait du tord, on est là pour jouer, rien de plus.

Il m’est arrivé d’aller chercher du pain un dimanche matin en Treillis avant de partir en partie, l’accueil a été normal (faut dire que ma boulangère me voit tous les 2 jours), après une explication du pourquoi du comment, ça s’est bien passé… dans ma résidence j’ai brieffé 3 voisins pour leur expliquer que s’ils nous voyaient un dimanche en treillis c’est parce qu’on allait jouer en foret.

2 semaines plus tard, un de ces voisins est venu me voir avec un p*tain de grand sourire en me disant : « J’ai vu un reportage sur votre sport, ça a l’air marrant ».

Quand je vois des gens comme ça, je me dis qu’il n’y a pas que des cons sur Terre et ça fait plaisir de voir que la communication fonctionne, ce qu’elle a vu ce jour là c’était une bande de potes qui sont là pour se défouler en foret et déconner et non des psychopathes qui braquent des MacDo avec des répliques (c’était à la même période).

Perso, j’espère que nos chères dirigeants vont comprendre l’ampleur du phénomène et ne pas généraliser « Tous les airsofteurs sont des braqueurs en puissance ».

Nous ne pouvons que donner une bonne image de notre sport, pour les autres (je dirais ceux qui profitent de NOS répliques pour commettre des délits) qu’ils en paient le prix (Tomer Sisley a été condamné au fait ??).

#31 Répondre à ce commentaire

Xxardius

Bon, tant qu’à se mettre à la place des flics, on peut aussi se dire que pour eux il ne doit pas être confortable de s’imaginer peut-être un jour avoir à flinguer un braqueur qui porterait en réalité une réplique…d’où le désir que ce qui ressemble à une arme ne puisse qu’en être une effectivement.

Après, si il faut que les lanceurs prennent des formes plus neutres, moi ça ne me dérange pas, loin de là!
Mais je comprend que tous ne partagent pas à ce point le dégoût des armes à feu.

Pour moi, ce qui fait le plaisir de l’airsoft est d’avantage le jeu (un sport? Moui, bien sûr!…) en lui-même, les délires, les actions, la tension, le jeu quoi! Après, l’apparence du lanceur…On aura certainement tous dans notre vie bien trop d’occasions de voir de vraies armes de près! Pour ceux qui ont mon âge et qui peuvent compter vivre encore 50ans, ça ne fait aucun doute!

Et puis, après, je me dis aussi qu’au pire si ça peut améliorer notre image et nous rendre plus légitmes auprès des collecivités, ce sera un mal pour un bien.

Au pire…

#32 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

L’airsoft existe depuis tout de meme plus de 40 dans certains pays et y a t-il le moindre problème ??

Perso, j’ai toujours aimé les armes à feu (je squattais le rayon Chasse de Décathlon quand les fusils étaient encore exposés), et le fait d’avoir un lanceur ayant l’apparence d’une arme me satisfait tout à fait (non non, je ne suis pas un sérial killer en puissance).

Nous ne devons pas payer à cause d’une minorité d’abrutis, s’ils braquent des flics, qu’ils en assument les conséquences. C’est vrai que d’un autre coté, le policier/gendarme qui dessoude un mec avec une réplique se sentirait mal, mais si le gus avait un vrai gun …

D’après ce que j’ai pu lire à droite à gauche, la réplique peut etre considérée comme une arme par destination en cas de braquage (on parle bien d’arme et non de réplique).

Nous n’allons pas baisser notre froc à cause d’un petit groupe de connards, si ?

Donc au final, si un jour les répliques devaient être transparentes, j’arrêterai l’airsoft, cela n’aurait plus aucun sens .

Que les répliques soient soumises à déclaration, celà ne me pose guère de soucis, genre on déclare notre réplique en mairie et en retour nous devons apposer un sticker avec un numéro de série (à l’image de l’immatriculation des voitures) pour identifier la réplique.

J’attends de voir la nouvelle classification qui va nous être attribué.

Sinon quelqu’un a une date pour le résultat des 2 commissions ?

#33 Répondre à ce commentaire

Hebiwarrior

@Vash: la mission de Mr LEROUX rendra ses conclusions durant la 2de quinzaine de juin.
Ensuite, je ne comprends pas pourquoi les parlementaires cherchent à modifier à tout prix l’aspect de nos répliques. Personnellement, je suis mineur, je ne pratique pas encore l’airsoft (encore 1an et demi à tirer). Cependant je ne peux pas dire que le fait de jouer avec un lanceur fluo m’attire particulièrement. Pourquoi ne pas plutôt préconiser l’utilisation d’une licence annuelle comme en Grande-Bretagne?? C’est une piste souvent évoquée lors de discussions entre airsofteurs, mais rarement au sein des éminences grises qui décident pour nous tous. En tout cas, si l’airsoft doit à l’avenir se pratiquer avec des ours en peluches tirant des pétales de roses, je pense sérieusement que mes camarades et moi-même allons émigrer sous d’autres latitudes…
PS: Des volontaires pour convier nos chers députés à une partie d’airsoft pour qu’ils puissent se faire une meilleure idée des pratiquants?? Je pense à la CAT.

En attendant la quille,
M.M

#34 Répondre à ce commentaire

Liakawa

Bon je sais pas encore ou poster les news :p mais dans le METRO du 30 avril page 6 il y a un belle article sur nous « arme en toc braquages chocs » je sais pas si il est dispo sur le net 😉

Bonne lecture

#35 Répondre à ce commentaire

Vash the Stampede

J’ai le métro… je peux faire un scan ce week 🙂

#36 Répondre à ce commentaire

helldante

très bonne réponse de fond, pour la forme je suis pas un pro du français non plus donc…

il aurait peut être été judicieux de demander également aux médias d’éviter de se lancer dans des débats sensibles avec des personnes totalement extérieures à milieu concerné, comme Antoine di Zazzo, président de Tazer France…
qu’est ce qu’il vient f***re ici celui-ci encore?
on peut également ce demander si il n’y a pas eu « orchestration » de cette vague de reportages, bien que je n’y crois pas trop, ce qui expliquerait peut être la présence incidieuse de M. di Zazzo dans les débats… la non-dangerosité ainsi que l’image du Tazer étant sérieusement remises en cause par une bonne partie de l’opinion publique alors qu’il est avancé comme sans risque, quelqu’un voudrait-il, par le phénomène dit « d’assimilation foireuse », donné une mauvaise image de notre loisir?
oui je sais, j’ai l’esprit tordu de nature 🙄

Les commentaires sont fermés sur ce billet.