Sicavonline retrace le parcours de Cybergun

23
Juil
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Le site financier Sicavonline dans une rubrique baptisée « Cybergun, toujours le doigt sur la gâchette » nous retrace le parcours presque sans embûches de la société qui, quoi qu’en disent leurs détracteurs, représente l’un des acteurs majeurs de l’airsoft français. Au fil de ces 6 articles vous pourrez découvrir une présentation générale de Cybergun, l’histoire de la société depuis 1993 et notamment de son PDG Jérôme Marsac, l’étude des résultats 2009, la position de l’entreprise face aux consoles de jeux vidéos qui les concurrencent indirectement, les acquisitions stratégiques de Inokatsu / Spartan Airsoft ainsi que le point de vue de l’économiste sur les actions Cybergun. Le tout est à lire sur Sicavonline.fr.

D’après leurs études de marché, l’entreprise estime le marché de l’airsoft à plus d’un milliard de dollar, dont 85% du chiffre est réalisé par des répliques contrefaites ( sans licence ). Elle en réalise pour sa part la moitié, soit 50 millions d’euros ( = 70M$). Vous pourrez en outre vous rendre compte que Cybergun semble assumer pleinement sa stratégie économique visant à verrouiller le marché de l’airsoft grâce à ses achats de licence, qualifiée par beaucoup d’airsofteurs de monopole. Cybergun dévoile également son ambition de titiller le marché asiatique, qui représente pour l’instant seulement 7% de ses ventes.

Tags , ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

30 réactions sur “Sicavonline retrace le parcours de Cybergun”

#1 Répondre à ce commentaire

Mash

On dirait notre ministre Eric Besson 😐 , si le ramage vaut le plumage… Je sors. 😆

#2 Répondre à ce commentaire

Vince

On a beau dire mais sans cybergun l’airsoft en France aurait beaucoup de mal ! surtout niveau loi ! L’argent le nerf de la politique !

#3 Répondre à ce commentaire

maxmoum24

…85% du chiffre est réalisé par des répliques contrefaites ( sans licence )…

c’est pas parce que il y a pas de licence que c’est contrefait (ça y ressemble, mais si la marque n’apparait pas, c’est pas de la contre-fac)

par contre, la première réplique à être sortie avec un terme déposé par cyber (hop up, blow back, …), est devenu une contrefaçon, et ceux, même avec les droits de reproduire les marquages originaux!

#4 Répondre à ce commentaire

ATC-DpMp

je suis MDR : « 85% du chiffre est réalisé par des répliques contrefaites ( sans licence ) » les memes repliques qu ils vendent …. et l autre chose : »Cybergun dévoile également son ambition de titiller le marché asiatique » MDR encore ils achetent la bas !!! c est pas cette societe qui fera evolue l airsoft en France …

#5 Répondre à ce commentaire

Méchante

Quelle sale tronche !

*je dis ca d’un point de vue purement analytique, si ca se trouve c’est une personne charmante, mais ya pas a dire, sa tête ne fait pas vendre…

#6 Répondre à ce commentaire

greenrat

il a une tête à prendre des baffes, vous trouvez pas? ❓

#7 Répondre à ce commentaire

Boris

Bien placé ATC-DpMp. Ca fait pleurer.
Je vais bien, tout va bien.
Ils prennent vraiment les gens pour des cons.
Cyberguns c’est les gentils européens contre les méchants revendeurs chinois malfaisants.

#8 Répondre à ce commentaire

Boris

« Cybergun, un des acteurs de référence du marché légal de l’Air Soft Gun® »

J’adore le « r » à la fin… -__-‘
De plus si ils marchent bien, c’est surtout car leurs revendeurs vendent des répliques aux mineurs ;D.

#9 Répondre à ce commentaire

Rapace

Tous pourris par le fric toute façon !

#10 Répondre à ce commentaire

ATC-DpMp

@Boris:

1000 % tout a fait d accord !!!

#11 Répondre à ce commentaire

AsH

« 85% du chiffre est réalisé par des répliques contrefaites »

Pour Cybergun Marui c’est de la contrefaçon…..

« Cybergun dévoile également son ambition de titiller le marché asiatique, qui représente pour l’instant seulement 7% de ses ventes »

Leur revendre 3 fois le prix les répliques qu’il fabriquent…… putain ça c’est ambitieux !

#12 Répondre à ce commentaire

Sky

85% de contrefaçon, c’est leur façon de dire que 85% des ventes ne sont pas réalisées par cybergun ?
Et 50% de marques du « groupe cybergun », ça veut dire quoi, qu’ils ont déjà posé des licenses sur la moitié des marques d’airsoft qui existent ?
La cybergun profite encore de la vague du cheap qui a attiré pas mal de monde dont une des raisons était le budget, mais d’ici quelques années, ces nouveaux venus seront soit dégoutés de l’airsoft grace à cyber, soit ils se seont demandé si y a pas mieux que cyber. Dans les 2 cas y a des chances que ça fera chuter le chiffre d’affaire de l’ « acteur majeur de l’airsoft français »

#13 Répondre à ce commentaire

Boris

AsH: J’ai rit et j’avoue. 😀
Il y en a quand même qui achètent du cyber là bas… 😀 Y sont fous ces chinois!

#14 Répondre à ce commentaire

gael

le problème , c’est que tous ce que vous dites est vrai , ca m’a fait rigoler de vous voir ecrire ca ( sisi j’ai rit ! ) , sauf qu’on rit sur la marque d’airsoft qui nous prend tous pour des cons . Et quand on repense a ca , ba on rigole plus du coup…

#15 Répondre à ce commentaire

Burning-man

@Boris: Non y sont riche parce qu’acheter cyberdaube c’est jeter l’argent pas les fenetres!

@AsH: pareil j’ai bien rien mais bon c’est tellement vrai

#16 Répondre à ce commentaire

is_it_obvious

Quelle crédibilité peut on apporter à ces pseudo chiffres ? Regardez la source en bas des camemberts « source : Cybergun »

#17 Répondre à ce commentaire

venom45

Encore des idiots qui pensent pouvoir dominer le monde, si un jour je devais l’avoir comme adversaire au cours d’une partie je lui vide mes chargeur, une tronche comme ça ça ne s’oublie pas 😆

#18 Répondre à ce commentaire

Vince

@maxmoum24:
Les douanes juge une contrefaçon juste comme cela :
Si cela ressemble c’est une contrefaçon, même si le nom est changé, si il y a une faute d’orthographe, si il y a une légère différence visuel exemple de nos bonne vielle bouteille d’EVIAN ou du CHAMPAGNE !
Mais vue qu’il n’y connaisse rien en airsoft ben cela passe ^^ !

#19 Répondre à ce commentaire

s0fta!rm@n

C’est extremement bas de s’attaquer au physique d’une personne. Ca ne vaut pas mieux que la politique commerciale de cbg. Ca me consterne.

#20 Répondre à ce commentaire

vincent77290

@ ATC-DpMp : +100000000 pour toi totalement daccord avec toi

moi je rajouterais même que cybergun ne paye pas leur liscences alors quesque l’autre conn*** dit sur les réplique contre-faite (sans liscence) mais je dit mdr quoi!
au lieu de dire réplique contre faite il ferais mieux de la fermé car perso ne pas payer ses liscences et de critiqué les réplique soit disant contre faite je trouve sa annadmissible!

#21 Répondre à ce commentaire

s0fta!rm@n

Ouais lol mdr XD, bi1 dis.

#22 Répondre à ce commentaire

Boris

vincent77290-> Comment sais-tu qu’il ne les paient pas?

#23 Répondre à ce commentaire

Thierry

Il y a pas eut un article récemment, sur un Fabricant d’arme américain attaquant CBG en justice pour non-respect du contrat qui les liait?

#24 Répondre à ce commentaire

Méchante

Si si, c’était Smith & Wesson si je ne m’abuse

#25 Répondre à ce commentaire

Ghazghkull Thrakka

Et il y a eu un article sur Airsoftnews 😉

#26 Répondre à ce commentaire

vincent77290

et oui ^^ et ce n’est pas que smith et wesson que cybergun ne paye pas c’est TOUTES les liscences mais biensur il ne le dit pas ….

#27 Répondre à ce commentaire

petit bonome

Déjàs qu’on les aime pas trot, en plus ils disaint tout haut « nous somme de vrais ordure venez chez nous » 😈

#28 Répondre à ce commentaire

Mattevski

@is_it_obvious:

Les chiffres sont crédibles, Cybergun est un groupe côté avec l’obligation de publier des comptes audités par un cabinet indépendant tout les ans donc ce n’est que du vrai (au niveau financier). Pour ce qui est part de marché / contrefacon, c’est du bidon total, le marché est trop éclaté pour être capable d’avoir une répartition fiable (peu de gens achètent dans les magasins de détail de leur pays).

#29 Répondre à ce commentaire

hebiwarrior

Juste pour l’histoire des licences,
c’est pas parce que CBD n’a pas payé,
mais parce qu’il n’ont pas respecté les
termes du contrat de licence (c.a.d ne
pas laisser l’un de ses distributeurs
utiliser la marque S&W pour
son intérêt propre sans accord préalable)

#30 Répondre à ce commentaire

Taliboy

Taisez vous topus et signez la pétition contre leurs dépôts de licence abusifs.
FAudrait pas faire crever Cyber tout de m^me,il reste notre rempart « $$$ powered » contre les députés assez cons pour croire que des terroristes s’entraînent avec…Mais faut quand même virer leurs licences toutes pouraves sur « hop up » « airsoft gun (r) » etc…Et le best : « don’ point a creature »

Les commentaires sont fermés sur ce billet.