L’Airsoft reconnu comme un sport au Chili

24
Jan
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Excellente nouvelle pour nos amis Chiliens ! En effet, après plus de deux ans d’une lutte menée par une poignée de passionnés, notre activité est désormais reconnue officiellement par le Gouvernement Chilien en tant que sport à part entière. Retrouvez dans la suite la traduction en anglais de cette résolution (réalisée par AirsoftSniper). Félicitation à ces jeunes airsoferos – en espérant que cela donnera de bonnes idées aux autres gouvernements qui limitent la pratique de notre loisir.


Seal of The Government of Chile
National Institute of Sports

“Recognizes the physical activity known as “Airsoft” as sports speciality or modality

Exempt Resolution No. 245

HAVING SEEN:

a) The Decree No. 100 from 2005, from the Ministry of General Secretariat of the Presidency, that set the Revised text, coordinated and systematized of the Political Constitution of the Republic

b) The D.F.L. No. 1/19,563 from November 17th, 2001, that set the revised text, coordinated and systematized of Law No. 18,575, Organic Constitutional of General Basis of the Administration of the State

c) The Sports Law No. 19,712

d) Law No. 19,880 acts and administrative procedures

e) The Supreme Decree No. 60, from 2010, from the Ministry of the General Secretariat of the Government

f) The Resolution No. 1,600 from 2008, from the General Comptrollership of the Republic

g) The request from Mr. Miguel Hahn, President of the Sports Club Airsoft Chile, from November 11th, 2009

h) The memorandum No. 66, from 2010 from the Department of Competitive Sports

i) The memorandum No. 575, from 2010, from the Chief of the Division of Sports and Physical Activity

CONSIDERING

1.- That the Sports Law No. 19,712 grants to the State, the duty of creating the necessary conditions for the practice, promotion, protection and development of the physical and sports activities, establishing to that matter, a national sports policy oriented to the achievement of such objectives, to these purposes the the State will promote the above activities through the provision of services that promote sports and the allocation of budgetary resources, distributed based on regional and equity criteria, of direct benefit and social impact.

2.- That article No. 3 of aforementioned law, requires that this national sports policy, will contemplate coordinated actions of the Administration of the State and intermediate groups in society destined to promote, facilitate, support and encourage such physical and sports activities in the inhabitants of the national territory and the next article adds that the aforementioned policy will consider in its plans and programs, the modalities of Sports that established therein;

3.- That, in order to achieve these goals, specific functions are granted to the National Institute of Sports of Chile, contemplated in article 12 of the aforementioned normative body, in which are contemplated the one in letter p), which provides that within the functions of the Institute, is found “To Recognize for their own programs, and for all other legal purposes trough the established resolution, a physical activity as speciality of sports modality”.

4.- That, the article no. 1 of the Sports Law, states that a sport is meant by, to the effects of such normative body: “…the practice of the forms of sports or recreational activity that utilize the competition or show as their fundamental way of social expression, and that is organized under regulated conditions, looking for the highest standards of performance”;

5.- That the promoters of the physical activity known as AIRSOFT, have defined it, as stated in the background that inform the request per note on letter g) of the items of the seen above:

a) As a sport that is played between teams 10 people, which are equipped with replicas/markers that shoot plastic BBs of 6 mm, with which one team is looking to keep the other team away, this with the purpose of facilitating the progress and positioning of the team on the field, if one of the BBs impacts one of the m members of the opposite team, he/she must abandon the game.

b) The place or “field” where Airsoft is practiced is an outdoor space that at least measures 150 meters wide by 450 meters long. Each team has an area to defend called “the base”, in which there’s the Flag of the team.

c) The goal of the game is to touch the flag of the opposite team with the hands, action which is known as “capture”, and if this is reached, the mission is terminated, and the team that reaches the goal is assigned 2 points. In order to make the capture, there’s a defined time, that varies between 20 and 45 minutes, depending of the characteristics of the mission and of the field. Each game has 5 missions, and the team that wins is the one that captures more flags from the adversary. ”

6.- That, through memorandum No. 575/2010, the Division of Physical and Sports has informed that AIRSOFT meets all the required characteristics, as it is organized under regulated established conditions, promoting mainly the team work, honesty and trust, in addition to encouraging mass participation and integration, noting that it currently has 6 clubs formed under the umbrella of IND, and 5 under the umbrella of Municipalities, with presence in 6 regions in the country.

7.- That, as a consequence of what it is exposed here, and given the records attached to the request noted in letter g) above, that are an integral part of this resolution, the physical activity known as AIRSOFT, meets all the sufficient characteristics to be considered as a sports speciality or modality, under the terms of the sports definition contained in the first article of the law No. 19,712.

I RESOLVE

1.- It is hereby recognized, for the owned programs of the National Institute of Sports of Chile, and for all the other legal effects, as it is stated in letter p) of Article 12 of Sports Law No. 19,712, the physical activity called AIRSOFT, as speciality or sports modality;

2.- It will CORRESPOND to the Division of Physical Activity and Sports Activity, to communicate to the different sports units of the service, the content of this Resolution.

3.- PUBLISH this resolution in the banner “Acts that affect third parties”, on the website of “Transparent Government”, of the official web page of the National Institute of Sports of Chile www.ind.cl

TAKE NOTE, COMMUNICATE AND FILE IT

GABRIEL RUIZ-TAGLE CORREA
NATIONAL DIRECTOR
NATIONAL INSTITUTE OF SPORTS OF CHILE

Tags ,

Articles relatifs pouvant également vous intéresser :

27 réactions sur “L’Airsoft reconnu comme un sport au Chili”

#1 Répondre à ce commentaire

Bishop (ASF44)

💡 Great !

#2 Répondre à ce commentaire

Manbat

una fantástica noticia

#3 Répondre à ce commentaire

ener

suoer c est un pas de plus pour l humanité 😆

#4 Répondre à ce commentaire

AsH

Comment on dit « ça gère » en chilien ? lol En tout cas très bonne action !

#5 Répondre à ce commentaire

Sugar Joe

Comment on dit « ça gère » en chilien ?
Vacan!!! (à prononcer « bacane »)

Et ça me fais penser que ça va de paire avec un certain article de Warsoft….. Grande nouvelle en tout cas! 😎

#6 Répondre à ce commentaire

Le Bûcheron-Trappeur buveur de bière qui fait du traîneau à chiens et vit dans un igloo avec des ours polaires

Superbe ça! À quand la même chose au pays du sirop d’érable? 😆

#7 Répondre à ce commentaire

Les tweets qui mentionnent L’Airsoft reconnu comme un sport au Chili sur Airsoftnews -- Topsy.com

[…] Ce billet était mentionné sur Twitter par Kim Smithes, Airsoftnews. Airsoftnews a dit: Sur Airsoftnews: L'Airsoft reconnu comme un sport au Chili http://www.airsoftnews.fr/2011/01/24/lairsoft-reconnu-comme-un-sport-au-chili/ […]

#8 Répondre à ce commentaire

Hector

💡

#9 Répondre à ce commentaire

CHEROKEE

Sport?tiens je croyait que l’airsoft était avant tout un loisir…

#10 Répondre à ce commentaire

lamoua76

@CHEROKEE:
L’un n’empêche pas l’autre. Etre un sport permet d’être officiellement reconnu par l’Etat, et donc de mieux informé et expliquer notre passion aux gens. Ca donnera sûrement un autre regard aux personnes qui ont du mal à comprendre ces grands dadais habillés en geardos et avec des répliques d’armes à feu 😉

#11 Répondre à ce commentaire

Xxardius

Comme Cherokee, même si ça fait plaiz pour eux, je trouve le terme de sport un peu volé par la plupart des pratiquants qui le réclament…
Pour moi sport=compétition+entrainement+dépassement+tenue de sport!+performance

En gros le paint sur terrain gonflable quoi.

#12 Répondre à ce commentaire

Hector

Ben ouaip la péche est un sport! (pour certain) 😆
…et le sport en chambre n’est méme pas reconnu… 😡

Ok … Je sort! 😀

#13 Répondre à ce commentaire

Un poney cardiaque

Et hop, un nouveau marché qui s’ouvre pour les boutiques HK 👿

#14 Répondre à ce commentaire

sheeno

ça me dérange pas d être mis dans la catégorie sport 😀 . a defaut de manger 5 légumes et fruits par jour , le dimanche ,j obéis a mon médecin , je bouge donc je fait du sport 💡

A quand pour nous , le droit a ce titre

#15 Répondre à ce commentaire

chopiz

BACANE !!! LOL

@ Xxxardius : compétition = rencontre inter-asso (même si tu ne comptes pas les points et que parfois les asso se mélangent, c’est un bon paralèlle), entrainement = ce que tu fais tous les dimanches, dépassement = adrénaline en assault, tenue de sport = « tu fais de l’airsoft en costume du dimanche ? » non bah t’as donc une tenue d’airsoft, performance = une bonne réplique qui bousinent. Tout ça pour dire que le lien entre sport et loisir est plutôt étroit. A l’inverse, je ne sais pas ce que tu pratiques comme loisirs de plein air, mais par ex, quand tu fais du vélo, du tennis entre pote ou du foot… tout ceux là sont reconnus comme sport. Dans le sport, rien ne t’empêche d’en pratiquer un et de ne pas faire de compêt. Tu vois ce que je veux dire. Ici l’avantage est clair, la pratique est reconnue par l’état, c’est gratifiant, non ?

#16 Répondre à ce commentaire

Xxardius

Là dessus je suis d’accord, mais je veux surtout dire que le mot sport, que je continue à trouver selon mes critères usurpé, est un peu pratique pour ceux qui assument mal un hobby un peu spécial comme le nôtre.

Ma vision du sport, c’est celle que j’ai acquis à travers les sports de combats où vraiment tu forces comme un guedin à presque t’en faire gerber.

Des litres de sueur quoi.

Nous, on pratique souvent l’airsoft comme un loisir, comme la balade à vélo du dimanche pour s’aérer.

Ceux qui se retrouvent à quatre pattes après un assaut, peuvent parler de sport…les autres aussi, mais ça fait un peu blague quoi.

#17 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Attention, nous n’avons aucun intérêt en France à devenir un sport, bien au contraire.

Voici ce qu’a reçu une asso membre de la FédéGN suite à une erreur de la DDJS:

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/projet_ES_-_dusa21.pdf
http://valdoise.franceolympique.com/valdoise/fichiers/File/reglementation/fiche_1_eaps.pdf

Le tout avec un joli courrier accompagnateur: http://alextame.free.fr/Courrier_DDJS.pdf

Et ce n’est pas la premier asso à recevoir ce type de courrier …

#18 Répondre à ce commentaire

Le_Perse

Très bonne chose ! Croisons les doigts pour que cette façon de pensée arrive jusqu’à notre contient

#19 Répondre à ce commentaire

Le_Perse

Oups…. « sur notre continent »

J’ajouterais que la reconnaissance de notre loisir en tant que sport le rendrait « officiel ». Il est ensuite de chacun de le pratiquer de maniere vraiment sportive ou en tant que loisir ; tout comme on le ferait avec le vélo ou la course à pied…

#20 Répondre à ce commentaire

Arno GIGM

@ Alexandre TAME : ils parlent « d’activité physique ou de sport », nous rentrons déjà dans la première catégorie donc ça ne change rien, si?

#21 Répondre à ce commentaire

Mugule

Sport, loisirs, ne jouez pas sur les mots! C’est reconnu par l’état et c’est déjà ça 😆

VACAN !

#22 Répondre à ce commentaire

lamoua76

@Alexandre TAME:
Je comprends pas, il est où le soucis si tu avais du répondre à leurs exigences?

#23 Répondre à ce commentaire

Taliboy

Viva la airsoftolucion ! :p

#24 Répondre à ce commentaire

Mike

Nous allons bientôt vous présenter comment est pratiqué l’airsoft dans d’autres pays, grâce à nos correspondants espagnols, américains, sud-africains, canadiens et néo-zélandais (déjà pour commencer). Nous vous parlerons législation, styles de jeu etc.

Mike
rédacteur en chef d’Airsoft Inside

Pour télécharger gratuitement le mag: http://www.airsoft-inside.fr

#25 Répondre à ce commentaire

KeBzZ

Si l’airsoft etait considerer comme un sport en france , je serai toujours fourré au sport 7j sur 7 😆 💡

#26 Répondre à ce commentaire

Wisdom

Salut à tous, c’est très bon pour l’airsoft et merci à ceux qui on bossé sur ça.
Perso je suis de Belgique (Verviers) et dans ma commune j’ai fait reconnaître l’airsoft aussi comme un sport. Bon ok je sais je suis loin d’un pays entier mais pour ma commune j’ai fait mon boulot et j’en suis fière, surtout quand je lit des articles comme celui ci.

Vive le sport !

#27 Répondre à ce commentaire

Alexandre TAME

Le fait d’être un loisir nous épargne le fait de devoir faire agréer nos terrains. Nos amis paintballers connaissent bien cette démarche, et selon les départements ils sont plus ou moins pointilleux sur certains points (certains DDJS n’acceptent qu’un téléphone classique et non pas un portable par exemple pour agréer le terrain).

De plus si on accepte de se conformer à cette règle, on accepte sans réserve le code du sport, ce qui veut dire qu’une fédération se retrouve hors la loi de part son nom, et beaucoup d’assos auront à revoir leur fonctionnement.

Les commentaires sont fermés sur ce billet.